LAVAL : 

MUSEE DE LA PERRINE : 10 allée Adrien Bruneau, 53000 Laval. Tél : 02.43.49.47.83

Du 1er novembre au 28 février 8h-17h30

Du 1er mars au 31 mars 8h-18h30

Du 1er avril au 30 septembre 8h-19h30

Du 1er octobre au 31 octobre 8h-18h30

Du 15 Juin et le 15 Août 9h - 20h30

Samedis et Dimanches : ouverture 9h et fermeture en fonction du mois.

********************

LAVAL :

MUSEE D'ART NAÏF ET D'ARTS SINGULIERS : Place de la Trémoille, 53000 Laval. Tél : 02.53.74.12.30. Mardi/Samedi : 9h/12h et 13h30/18h.

********************

LE MANS : 

CENTRE D'ART FIAA : La Visitation, 8 allée Le Prince d'Ardenay, 72100 Le Mans. Tél : 03.21.76.02.34. ou 06.83.27.72.83. Accès par La Visitation au 1 rue Gambetta. Mardi/Dimanche : 14h/18h.

********************

LA RICHARDAIS : 

MANOLI, MUSEE ET JARDIN DE SCULPTURES : 9 rue du Suet, 35780, La Richardais. Tél : 02.23.18.72.79.

**** MATHIEU DORVAL ET BENEDICTE VALLET : Peintures et sculptures.

 

Pour la première fois présentée, la série de grands formats du peintre breton Matthieu DORVAL "Le génie du lieu", nous donne à voir un monde chaotique de lumière et de matière en gestation

Dans un monde à son début, un halo tâtonnant de lumière et de matière cherchant ses accords, les délicates sculptures de Bénédicte VALLET apparaissent comme les premières structures vivantes organisées. Composées d'assemblages complexes d'éléments de porcelaine, cousus de fibres de chanvre et de lin, elles sont à la lisière des règnes végétal, minéral et animal. (NDM)

 

Exposition jusqu'au 19 septembre 2022.

*********************

LE THORONET :

ABBAYE / 83340 Le Thoronet ; Tél : 04.94.60.43.96. Ouvert tous les jours Du 1er octobre au 31 mars : 10h – 13h / 14h – 17h Du 1er avril au 30 septembre : 10h – 18h30. Dernier accès 30 minutes avant la fermeture Fermetures 1 er janvier, 1er mai, 1er et 11 novembre, 25 décembre.

********************

LILLE : 

PALAIS DES BEAUX-ARTS DE LILLE : Place de la République 59000 Lille. Tél : 03.20.06.78.00. Lundi ; 14h/18h. Fermé le mardi.  Mercredi/Dimanche : 10h/18h.

********************

LYON : 

FONDATION RENAUD : Fort de Vaise : 27 boulevard Antoine de Saint-Exupéry, 69009 Lyon. Tél : 04.78.47.10.82. Mercredi/Dimanche : 14h/18h.

********************

MAISONS : 

CHATEAU DE MAISONS : 2 avenue Carnot, 78600 Maisons-Laffitte. Tél : 01 39 62 01 49

Ouvert tous les jours sauf le mardi

16 septembre au 15 mai 10h à 12h30 et 14h à 17h

16 mai au 15 septembre 10h à 12h30 et 14h à 18h

********************

MERU :

MUSEE DE LA NACRE ET DE LA TABLETTERIE : 51 rue Roger Salengro, 60110 Méru. Tél : 03.44.22.61.74.

********************

MONTBELIARD :

MUSEE DU CHATEAU DES DUCS DE WURTEMBERG : Cour du château, 25200 Montbéliard. Tél. : 03 81 99 22 61. TLJ sauf mardi : 10 h/12 h, 14 h/18 h. Fermeture exceptionnelle les 1er mai, 1er novembre, 25 décembre et 1er janvier.

********************

MONTBRISON : 

MUSEE D'ALLARD : 13 RUE DE LA Préfecture, 42600 Montbrison. Tél : 04.77.96.39.15.. TLJ. sauf mardi. Fermé le 25 décembre et le 1er janvier.

 

********************

MONTELIMAR :

 CHATEAU DES ADHEMAR : Centre d’art contemporain : 24 rue du château, 26 200 Montélimar. Courriel : chateau-adhemar@ladrome.fr. Tél. : 04 75 00 62 30

 Lundi/Dimanche :10h à 12h, et de 14h/18h.

********************

MONTOLIEU : 

LA COOPERATIVE-MUSEE CERES FRANCO : Route d'Alzonne, 11170 Montolieu. Tél : 04.68.24.80.80.  : du mardi au dimanche et les lundis fériés, de 10h à 12h30 et de 14h30 à 18h.

        COLLECTION CERES FRANCO   

**** Les artistes invitées sont Cecilia Granara, Kimsooja, Lola Levent, Marie-Claire Messouma Manlanbien, Barbara Malewicz, Sofia Ginevra Giannì dite SAGG Napoli, Ser Serpas et Teresa Serrano. 

Les artistes exposées de la collection Cérès Franco sont Dominique d'Acher, Sylvie Blanchard, Laurence Bonnet, Dominique Bougault, Alba Flora Cavalcanti, Chaïbia, Eli Heil, Joanna Flatau, Danielle Jacqui dite « Celle Qui Peint », Marie Jakobowicz, Caroline Macdonald, Galli Malerin dite Galli, Tania Pedrosa, Évelyne Postic, Geneviève Roubaud, Cristina Salgado et Claire Villet. : "Féminin plurielles"

 

VOIR AUSSI : 

CHAÏBIA: TEXTE DE JEANINE RIVAIS "CHAÏBIA, SES COULEURS ET SES REVES" : N° 72 Tome 1 N° 56 Février 2003 du BULLETIN DE L'ASSOCIATION LES AMIS DE FRANCOIS OZENDA. Et http://jeaninerivais.jimdo.com/ Rubrique ART BRUT

FLATAU JOANNA : TEXTE DE JEANINE RIVAIS : "LES GENS D'ICI ET DE CHEZ JOANNA FLATAU" : IDEART N° 62  DE MAI 1999. ET : http://jeaninerivais.jimdo.com/Rubrique ART CONTEMPORAIN

JACQUI DANIELLE : TEXTE DE JEANINE RIVAIS : "REFLEXIONS" : N° 54 de février 1995  du BULLETIN DE L'ASSOCIATION LES AMIS DE FRANCOIS OZENDA. ENTRETIEN AVEC JEANINE RIVAIS : ART SINGULIER. "LA FACADE DE LA MAISON DE CELLE QUI PEINT" : Revue DE L'AUTRE COTE DU MUR DECEMBRE 1995.  TEXTE : QUAND DANIELLE JACQUI CELLE QUI PEINT est aussi CELLE QUI CREE DES POUPEES : ART SINGULIER. Et aussi ENTRETIEN AVEC JEANINE RIVAIS : "LA FACADE DE LA MAISON DE CELLE QUI PEINT ": ENTRETIENS AVEC DES ARTISTES. 

Et "LA DRAGONNE " : "UNE RENCONTRE, UNE ŒUVRE, UNE FETE" :  ART SINGULIER. Et INAUGURATION DU MUSEE ORGANuGAMMusEUM DE DANIELLE JACQUI En la CHAPELLE SAINT-SAUVEUR DE DRAGUIGNAN : MUSEES ET COLLECTIONS

JAKOBOWICZ MARIE : TEXTE DE JEANINE RIVAIS : "LES CREATURES ETRANGES DE MARIE JAKOBOWICZ : SCULPTURES, POUPEES ET PEINTURES" N° 57 d'Avril 1996 du BULLETIN DE L'ASSOCIATION LES AMIS DE FRANCOIS OZENDA. Et http://jeaninerivais.jimdo.com/ RETOUR(S) SUR UN QUART DE SIECLE D'ECRITURE(S)

MACDONALD CAROLINE : TEXTE DE JEANINE RIVAIS : 'FANTASMES OU REALITE CHEZ CAROLINE MACDONALD, peintre" : http://jeaninerivais.jimdo.com/RETOUR (S) SUR UN QUART DE SIECLE D'ECRITURE(S)

PEDROSA TANIA : TEXTE DE JEANINE RIVAIS : "LE MONDE MYSTIQUE ET EXOTIQUE DE TA2NIA DE MAYA PEDROSA" DANS LE N° 72 Tome 1 DE FEVRIER 2003, DU BULLETIN DE L'ASSOCIATION LES AMIS DE FRANCOIS OZENDA. ET AUSSI : http://jeaninerivais.jimdo.com/TEXTE DE JEANINE RIVAIS : ART SINGULIER

POSTIC EVELYNE : TEXTE DE JEANINE RIVAIS : "VOYAGES IMAGINAIRES ? JARDINS D'EDEN ? CIVILISATIONS INCONNUES ? LES ŒUVRES D'EVELYNE POSTIC" :  N° 67 DE JANVIER 2000 DU BULLETIN DE L'ASSOCIATION LES AMIS DE FRANCOIS OZENDA. Et UNIVERS SINGULIERS : "THYRARD ET POSTIC". Et AUSSI TEXTE DE JEANINE RIVAIS : MUTATIONS CHEZ LES ALLOCHTONES D'EVELYNE POSTIC" : http://jeaninerivais.jimdo.com/  ART CONTEMPORAIN. Et ART CONTEMPORAIN.

 

Vernissage le 16 avril à 11h.

********************

MONTPELLIER : 

ATELIER-MUSEE D'ART BRUT : 1 rue Beau Séjour 34000 Montpellier / tel. : 04 67 79 62 22

Mail : contact@atelier-musee.com / Site web : www.atelier-musee.com / Facebook : L’Atelier Musée

Ouvert du mercredi au dimanche, de 10h à 13h et de 14h à 18h. Fermé les lundis, mardis et jours fériés

**** ISABELLE JAROUSSE : 

 

" « L’intérieur, toujours allez dedans. Il y a une multitude de choses à découvrir en soi. ».Depuis trente ans, je suis fidèle au papier, support que je fabrique à partir de la pâte à papier qui vient du chiffon. Cette matière est une texture douce commedu coton, métaphore du drapé et de la peau ; une matrice noueuse, creuse ou plate dans laquelle j’inscris mon écriture, je structure mon langage, j’obéis à la création. Je me rappelle qu’enfant, à l’école, je construisais des remparts invisibles pour me protéger. Avec mes pinceaux remplis de couleur, je peignais avec passion les rois de France. Sous le regard bienveillant de François 1er, le temps n’existait plus. J’oubliais mes peurs, je séchais mes larmes. A l’âge adulte, je fis l’acquisition de minuscules amulettes anthropomorphes, en bois sculpté, qui servaient à protéger des mauvais esprits la personne qui les portait. Fascinée par la finesse et la tendresse de ces petits personnages aux dents pointues, je les installais sur ma table de travail. Pendant des années, je les observais, les dessinais et les transformais. Avec le bout de mon pinceau, j’inventais d’autres postures. Aujourd’hui, animaux, plantes, êtres humains mais aussi des formes plus abstraites comme des traits, des points, des courbes, enrichissent mon langage graphique.

Je compose ma surface blanche avec un pinceau rempli d’encre noire, je dessine à plat ou en relief, lentement, minutieusement. J’investis la surface du papier de mon écriture obsessionnelle, je vérifie l’ensemble et scrute le moindre défaut. Commence alors un travail de recomposition. Je découpe et colle des pansements de papiers pour cacher les «ratés ». Je reconstruis le dessin pour atteindre l’harmonie souhaitée entre les pleins et les vides. Des épaisseurs s’ajoutent au support initial, des palimpsestes d’une écriture réprimée, rejetée, corrigée, froissée jusqu’à la perfection. Mes séries, «Les bouches cousues », « Fleurs et couronnes, « L’attente au crépuscule », « Les parfums de l’attente »,« L’incessant flot des pensées », « Bruissement », sont un foisonnement d’éléments liés les uns aux autres, une foule d’individus aux regards interrogateurs ... !

Isabelle Jarousse est née en 1964 à Marjevols (Lozère). Aujourd’hui, elle vit et travaille à Lyon Isabelle Jarousse (2022)

 

Exposition jusqu'au 28 août 2022.

*********************

MONTPELLIER : 

FRANCE OCCITANIE : 4 rue Rambaud 34000 Montpellier. Tél : 04.99.74.20.35. Mari/Samedi : 14h/18h. Sauf fériés.

********************

MOUANS-SARTOUX :

EAC ESPACE DE L'ART CONCRET : 52 chemin de paradis, 06370 Mouans-Sartoux. Tél : 04.93.75.71.50. Horaires : Du 1er septembre au 30 juin : mercredi et dimanche de 13h à 18h | Du 1er juillet au 31 août : tous les jours de 11h à 19h

********************

NOGENT-SUR-SEINE :

MUSEE CAMILLE CLAUDEL : 10 rue Gustave Flaubert, 10400 Nogent-sur-Seine. Tél : 03.25.24.76.34. Mercredi/Lundi : 10h/18h. Fermé le mardi.

**** FABIENNE VERDIER : "Alchimie d'un vitrail".

 

" Au printemps 2022, la peintre Fabienne Verdier revient à Nogent-surSeine après avoir réalisé les vitraux du chœur de l’église Saint-Laurent en 2016. L’exposition montrera comment la collaboration avec la spécialiste du vitrail Flavie Serrière Vincent-Petit lui a permis de s’approprier ce nouveau médium en s’appuyant sur l’histoire du vitrail champenois. Elles ont en effet eu recours à la technique emblématique du jaune d’argent et de la grisaille, qu’elles ont adaptée à une esthétique contemporaine et au format des baies d’une église du XVe siècle.

A l’image d’alchimistes qui cherchent à transformer l’ocre en or, Fabienne Verdier et Flavie Serrière-Vincent-Petit ont patiemment exploré différentes techniques pour conjuguer la charge vibratoire du jaune d’argent, l’énergie et la vitalité du trait de pinceau à une échelle monumentale. Leur réflexion formera le cœur de l’exposition à travers un ensemble d’expérimentations, d’outils de verrier, de films et de photographies montrant la réalisation des vitraux pour dévoiler au public les coulisses de cette collaboration originale.

L’esthétique contemporaine des vitraux sera éclairée par un ensemble de toiles de Fabienne Verdier, montrant les ponts qui existent entre la pratique picturale de l’artiste et la réflexion menée depuis la commande de Nogent-sur-Seine. Dans la lignée de cette réalisation, Fabienne Verdier et Flavie Serrière-Vincent-Petit ont également élaboré une série de diptyques sur verre, qui sera exposée pour la première fois, de même qu’une variante inédite des vitraux de l’église.

En 2021, elles ont renouvelé leur fructueuse collaboration pour créer un vitrail en hommage à La Valse de Camille Claudel, dont le mouvement tourbillonnant a profondément ému la peintre. Lors de l’exposition, le public découvrira cette œuvre qui prendra place dans les collections permanentes du musée, ainsi que des variantes produites dans le même élan. Cette nouvelle réalisation tissera un lien durable entre le musée Camille Claudel, l’église de Nogent-sur-Seine et la Cité du vitrail à Troyes, pour laquelle l’artiste a également créé un vitrail." (NDM)

 

Exposition du 2 avril au 26 septembre 2022.

********************

NOYERS SUR SEREIN :

MUSEE DES ARTS NAÏFS ET POPULAIRES : 25, rue de l'église, 89310 Noyers-sur-Serein.

Tél. : 03.86.82.89.09

** 1er octobre au 31 mai : Week-ends, jours fériés et vacances scolaires (toutes zones) de 14H30 à 18H. / Juin et Septembre TLJ. sauf mardi : 11H/12H30 et 14H/ 18H. Juillet et Août TLJ. sauf mardi :10H/ 18H30.

Fermeture hebdomadaire : le mardi / Fermeture annuelle : Janvier.

********************

PONT-AUDEMER : 

MUSEE ALFRED CANEL : 64, rue de la République. 27500 Pont-Audemer. Tél :06.81.22.16.87. De mai à septembre lundi, mercredi, jeudi, vendredi de 14h à 18h // samedi, dimanche de 10h à 12h30 et de 14h à 18h. Fermé le 1er mai.D'octobre à avril : mercredi, vendredi de 14h à 18h.samedi, dimanche de 10h à 12h30 et de 14h à 18h.fermé le 25 décembre et le 1er janvier

********************

RENNES : 

MUSEE DES BEAUX-ARTS : 20 quai Emile Zola, 35000 Rennes. mardi au vendredi : 10h >17h. Samedi et Dimanche : 10h>18h. Fermé le lundi et les jours fériés.

********************

ROCHECHOUART :

MUSEE DEPARTEMENTAL D'ART CONTEMPORAIN : Château, Place du Château. 87600 Rochechouart. Tél : 05.55.03.77.77. TLJ. sauf mardi : 10h/12h30 et 13h30/18h. Du 1er octobre au 15 décembre, TLJ. sauf le mardi : 10h/12h30 et 14h/17h. // Fermé du 15 décembre au 1er mars.

**** PRINZ GHOLAM : "Mon cœur est un luth suspendu"

"Le Musée d’art contemporain de la Haute-Vienne est heureux de présenter la première exposition institutionnelle en France de Prinz Gholam.

Depuis 2001, ce duo développe une pratique multidisciplinaire incluant performance, vidéo, photographie et dessin. Leur travail est centré sur l’étude du positionnement des corps humains à travers les constructions culturelles et le monde dans lequel nous évoluons. Il consiste en séquences chorégraphiques ou graphiques dans lesquelles Prinz Gholam réinterprète une gamme d’images et de comportements issus des peintures et sculptures de l’Histoire de l’art, de films et d’images des médias." (NDM)

 

Exposition du 1er juillet au 15 décembre 2022.

********************

ROUEN : 

MUSEE DES BEAUX-ARTS : Esplanade Marcel Duchamp, 76000 Rouen. Tél : 02.35.71.28.40. Ouvert tous les jours de 10 h à 18h. Fermé les mardis, les 1er janvier, 1er mai, 1er et 11 novembre et 25 décembre.

********************

ROUEN : 

MUSEUM D'HISTOIRE NATURELLE : 198 rue Beauvoisine, 76000 Rouen. Horaires d'ouvertures générales : LUNDI : Fermé. MARDI/SAMEDI : de 13h30 à 17h30. DIMANCHE : de 14h à 18h00. Jours Fériés : Fermé  1ER JANVIER. LUNDI DE PÂQUES.  1ER MAI.  LUNDI DE PENTECÔTE.  1ER NOVEMBRE.  11 NOVEMBRE. 25 DÉCEMBRE.

********************

ROUEN : 

MUSEE DE LA CERAMIQUE : 1 rue Faucon, 76000 Rouen. TLJ. sauf le mardi : 14h à 18h. Fermeture les 1er janvier, 1er mai, 1 er et 11 novembre, 25 décembre

********************

ROUEN NOTRE DAME DE BONDEVILLE : 

MUSEE DE LA CORDERIE VALLOIS : 185 route de Dieppe, 76960  Notre-Dame-de Bondeville. Horaires : TLJ : 13h30/ 18h. Mise en fonctionnement des machines avec visites commentées à 14h, 15h, 16h et 17h. Fermé les 1er janvier, 1er mai, 1er et 11 novembre et 25 décembre.

********************

ROCHEFORT-EN-TERRE : 

NAIA MUSEUM : Parc du Château, 14rue du Château, 56220 Rochefort-en-Terre.  Pleine saison : vacances Printemps et Eté : Weekends et fériés : 10h30/18h30. Basse saison : Vacances automne, hiver : 14h/18h. Saison de Noël : 14h30/20h.

******************

RUEIL- MALMAISON:

MAISON DU PERE JOSEPH : 34 boulevard Richelieu, 92500 Rueil. Tél : 01.47.52.07.92. Lundi/Vendredi : 10h/20h. Samedi : 10h/18h.

********************

SAFFRE : 

LE HANG'ART MUSEE D'ART SINGULIER : 10 le Moulin Roty 44 Saffré.

********************

SAINT-ETIENNE METROPOLE :

MUSEE D'ART MODERNE ET CONTEMPORAIN : Rue Fernand Léger, 42270 Saint-Priest-en-Jarez. Tél : 04.77.79.52.52. Ouvert tous les jours sauf le mardi de 10h à 18h. Ouvert tous les jours pendant les vacances scolaires de la zone A. Fermetures exceptionnelles : 1er janvier, 1er mai, 14 juillet, 15 août, 1er novembre et 25 décembre.

**** GLOBALISTO : "Une philosophie en mouvement"

 

"n proverbe africain, relaté par l’écrivain nigérian Chinua Achebe, affirme : « Tant que les lions n’auront pas leurs propres historiens, l’histoire de la chasse glorifiera toujours le chasseur ».

 Alors que le monde poursuit sa décolonisation, une nouvelle philosophie émerge inspirée par le transitionnalisme postapartheid et les principes humanistes du Botho, basée sur la culture sud-africaine du respect. La philosophie de Globalisto est un appel à l’hospitalité radicale, à l’idée d’un monde sans frontières.

 Globalisto. Une philosophie en mouvement invite des artistes de différentes générations qui inventent de nouveaux mondes, remettent en question le statu quo, critiquent les systèmes de pouvoir, la biopolitique et l’exploitation multidimensionnelle des ressources. Ils sont activistes, philosophes, acteurs du changement, conteurs et poètes qui relient l’Afrique et ses diasporas. Ils sont originaires ou vivent en Afrique du Sud, au Cameroun, en Égypte, au Gabon, au Malawi, au Mozambique, au Nigéria, en Tanzanie, mais aussi en Europe, dans les Caraïbes ou aux États-Unis. Eux ou leurs ancêtres arrivent dans de nouveaux espaces, apportant leurs histoires, traduisant leurs mobilités en contestation libératrice et guérisseuse.

Leurs expérimentations plastiques et conceptuelles se manifestent dans des œuvres aussi diverses que des films et des vidéos, des textiles, des peintures, des installations, mais aussi des céramiques, des sons, des photographies, des sculptures, ainsi que des performances. Cette exposition fait également référence à la collection d’art ouest-africain du MAMC+ et présente un ensemble d’archives et de documents, à l’image du célèbre magazine Drum publié dans plusieurs pays africains depuis les années 1950.

 S’ouvrant sur Song of the Pick (1947) de Gerard Sekoto, peinture iconique d’un township sud-africain pendant l’apartheid, un prêt exceptionnel provenant d’Afrique du Sud, cette exposition immersive promet de bousculer les idées reçues et d’inventer une nouvelle vision". (NDM)

 

Exposition du 25 juin au 16 octobre 2022.

 

********************

SAINT-LOUIS : 

FONDATION FERNET-BRANCA : 2 rue du Ballon, 68300 Saint-Louis. Mercredi/Dimanche : 13h/18h.

**** OLIVIER MASMONTEIL : "Peinture, la fausse ingénue".

 

" Au sein de cinq salles de la Fondation Fernet-Branca, la peinture d’Olivier Masmonteil trouve un écrin de choix pour se déployer au fil des grandes thématiques qui ont jalonné son parcours. Cette exposition, la première d’une si grande ampleur dans une institution culturelle française, marque une étape importante dans sa carrière. Conçue comme un statement, elle nous livre en plusieurs chapitres, sa vision de la peinture. On y retrouve ses horizons barrés de lignes multicolores arc-en-ciel venant troubler la perception de l’espace et de la lumière, ses paysages habités d’arbres solitaires, ses Paysages effacés imaginés à partir de cartes postales, ses papillons inscrit dans des paysages romantiques, ses copies de chefs-d’œuvre revisitées et ses baigneuses. Des séries qui l’accompagnent depuis de nombreuses années et qu’il réinterprète sans cesse. Des variations sur le même thème qui lui permettent de porter une réflexion approfondie sur la représentation du paysage, de la nature, des nus, des scènes mythologiques et bibliques, des drapés et des natures mortes. Une réflexion aussi sur la figuration et sur l’abstraction car plus la touche revisite un chef-d’œuvre ou une forme établie, plus celle-ci se voit recouverte, recomposer, jusqu’à bientôt disparaître sous des voiles de motifs sérigraphiés et des taches à la musicalité gestuelle, spontanée.

Au sein de ce corpus, le cheminement thématique traverse le regard d’un peintre qui se penche sur l’histoire de l’art et ses évolutions dans l’art de la représentation. Comme un compositeur, Olivier Masmonteil s’approprie l’histoire de l’art depuis 20 ans, l’œil tourné vers des peintres iconiques tels Tintoret, Le Brun, Corrège, Vélasquez, Boucher, Ingres... Son procédé, la copie, qu’il engage comme l’approfondissement d’un langage venant ensuite à l’appui de son esthétisme personnel, est au cœur de cette rétrospective. « Il y a l’envie assumée d’embrasser toute l’histoire de l’art » s’enthousiasme-t-il, et d’en révéler les secrets. (NDM)

 

Exposition du 11 juin au 3 octobre 2022

********************

SAINT-OUEN L'AUMONE  : 

ABBAYE DE MAUBUISSON : avenue Richard de Tour, 95310 Saint-Ouen-L'Aumône. Tél : 01.34.33.85.00. Horaires de l’exposition En semaine (sauf le mardi). de 13h à 18h. Le week-end et les jours fériés de 14h à 18h. Dernier accès à 17h30. Fermé le mardi, le 25 décembre, le 1er janvier et le 1er mai.

Horaires du parc : entre le 14 mars et le 14 septembre : Tous les jours de 7h à 21h Entre le 15 septembre et le 13 mars : de 8h à 18h30 . Parc fermé les 25 décembre, 1er janvier et 1er mai.

********************

SAINT-FLORENTIN :

MUSEE EN FLORENTINOIS : Avenue du Général Leclerc 89600 Saint-FlorentinTLJ. sauf mardi et vendredi : 14h30/17h30.

********************

SAINT-NAZAIRE : 

LE GRAND CAFE CENTRE D'ART CONTEMPORAIN : Place des Quatre z'Horloges, 44600 Saint-Nazaire. Mardi/Vendredi et lundi : 11h/19h. Samedi/Dimanche : 14h/19h. 

**** STEPHANE THIDET : "Bruit rose".

 

"Les phénomènes naturels, les éléments, la matière, le vivant ou le temps constituent l’univers de Stéphane Thidet, qui depuis près de quinze ans s’attache à distordre le réel et le quotidien et créer des échappées vers un ailleurs, évoquer un autre état des choses. Ses installations généralement hypnotiques et poétiques interpellent et impliquent le visiteur dans une expérience contemplative et sensorielle qui frappe l’imagination. Avec Bruit rose, Stéphane Thidet installe, au cœur du monstre de béton qu’est le LiFE, une scène minérale et liquide, sorte de rêve éveillé rejouant le cycle perpétuel du temps, la permanence et la fragilité, ainsi que la vanité de la matérialité de toute architecture." (NDM)

 

Exposition du 9 juillet au 2 octobre 2022.

**** NICOLAS DESHAYES : "Chambre froide".

 

" Sculpteur, Nicolas Deshayes met en jeu les processus industriels qu’il vient contredire par des gestes organiques. Son univers formel, parfois fantasmagorique, est ouvert à de multiples interprétations, entre mécanique d’objets domestiques et corps mutants. Malgré la dureté de ses matériaux de prédilection que sont le bronze, la fonte d’aluminium ou la céramique, Nicolas Deshayes produit des sculptures où la sensation de malléabilité l’emporte. Le corps est omniprésent mais uniquement par bribes, et l’on perçoit de mystérieuses formes organiques, des chairs dépouillées, des membranes suggérant la peau – organe de surface et d’échange entre intérieur et extérieur.

 Né en 1983 à Nancy (France), Nicolas Deshayes vit et travaille à Douvres dans le Kent (Angleterre). Diplômé du Chelsea College of Art and Design en 2005 et du Royal College of Art de Londres en 2009, il réalise des installations, des sculptures, des bas-reliefs et des images. Il s’intéresse aux systèmes circulatoires, tuyauteries domestiques, productions industrielles et processus artisanaux. Les sculptures de Nicolas Deshayes sont réalisées à partir de diverses méthodes de moulages industriels, faites de matériaux solides tels que le plastique, la céramique, l’émail vitreux, l’aluminium, la fonte et récemment le bronze. Paradoxalement, ses œuvres apparaissent molles, mobiles ou malléables, et suggèrent des choses ou des organes parfois mis en fonctionnement." (NDM)

 

Exposition du 4 juin au 11 septembre 2022.

********************

SAINT-PAUL DE VENCE : 

FONDATION MAEGHT : 623 Chemin des Gardettes, 06570 Saint-Paul de-Vence.  Tél : 04.93.32.81.63. Réouverture de la Fondation Maeght  le 1ᵉʳ juillet.TLJ. : Septembre-Juin : 10h-18h. Juillet-Août : 10h-19h. Fermeture à 16h les 24 et 31 décembre. Dernière admission 1/2 heure avant la fermeture. Fermeture exceptionnelle possible.

 **** André-Pierre Arnal /Martin Barré /Vincent Bouliès /Ernest Briggs /Alberto Burri /Pol Bury /Alexander Calder /César / Christo / Jean Degottex / Jo Delahaut / Marc Devade / Daniel Dezeuze / Noël Dolla / Jean Dubuffet / Francisco Farreras / Luis Feito / Lucio Fontana / Sam Francis / Raymond Hains / Simon Hantaï / Hans Hartung / Auguste Herbin / Gottfried Honegger / Piero Manzoni / Conrad Marca-Relli / Georges Mathieu  /Henri Michaux / Joan Mitchell / François Morellet / Aurelie Nemours / Georges Noël / Jules Olitski / Bernard Pagès / Gérard Schneider / Joel Shapiro / Ray Parker/ Jean-Pierre Pincemin / Serge Poliakoff / Judith Reigl / Jean Paul Riopelle / Manuel Riviera / Mimmo Rotella /Patrick Saytour / Salvatore Scarpitta / Alfons Schilling / Pierre Soulages/ Nicolas de Staël / Antoni Tàpies / Jean Tinguely / André Valensi / Victor Vasarely / Emilio Vedova / Claude Viallat / Jack Youngerman /Léon Zack

 

AU CŒUR DE L'ABSTRACTION COLLECTION GANDUR POUR L'ART

**** Au cœur de l’abstraction. Collection de la Fondation Gandur pour l’Art. 1945/1980

" Dans les années 1980, Bernard Moninot redéfinit son travail en intégrant aux dimensions spatiales traditionnellement liées au dessin, une recherche expérimentale où l’artiste explore les possibilités qu’offrent certains phénomènes, comme l’ombre, pour produire des formes visibles du temps. Il renonce à l’idée de maîtrise et son travail s’oriente alors vers les phénomènes naturels : lumière, ombre, vent, ondes sonores… L’atelier devient observatoire puis laboratoire. À partir de 2005, Bernard Moninot réalise des œuvres aux enjeux plus complexes. Il combine trois notions qui constituent un programme artistique : le hasard, l’inconscient et l’intuition. Ses installations deviennent de plus en plus autobiographiques. Elles sont accompagnées de dessins préparatoires mais aussi d’autres plus autonomes réalisés simultanément d’après les installations. Le processus créatif est le sujet principal lié au développement du temps. Dans ses agendas, l’artiste consigne des petits événements, « une manière plus légère de faire entrer le temps de la vie dans mon travail », nous dit-il. L’exposition à la Fondation Maeght présentera sept installations majeures, créées ces dix dernières années : Antichambre, Ensecrètement, Lumière fossile, Objets de silence, Chambre d’écho, Point de rosée et Mémoire du Vent ainsi que des œuvres que l’artiste a réalisées spécialement pour la Fondation Marguerite et Aimé Maeght.

L’exposition à la Fondation Maeght dévoile des œuvres issues de la collection de la Fondation Gandur pour l’Art et propose une immersion dans la création bouillonnante des années 1950 à 1980. Au sortir de la Seconde Guerre mondiale des artistes du monde entier affluent de nouveau vers Paris qui reprend sa place de capitale culturelle. Démarre alors une période de grande effervescence artistique durant laquelle on assiste parallèlement à des évolutions de la tendance géométrique, née dans les avant-gardes du début du XXe siècle, et à l’émergence d’une génération d’artistes qui repense la peinture et ses supports et révolutionne l’art abstrait en transcendant le geste et la matière grâce à des techniques et des outils inédits. Reflets des formes multiples que revêt l’abstraction durant ces années de création, l’exposition propose de découvrir l’abstraction lyrique et gestuelle de Georges Mathieu, de Hans Hartung, de Pierre Soulages, l’expressionnisme abstrait de Sam Francis ou de Joan Mitchell, l’abstraction géométrique de Victor Vasarely, la peinture minimale de Martin Barré ou encore la sculpture cinétique de Jean Tinguely. En remettant en question les moyens picturaux traditionnels le groupe Supports/Surfaces marque à la fois une conclusion à cette période d’expérimentation intense et le début d’une évolution qui se poursuit encore aujourd’hui.  (NDM)

Exposition du 2 juillet au 20 novembre 2022 

 

********************

SAINT-ROMAIN-AU-MONT-D'OR :

LA DEMEURE DU CHAOS : 17 Rue de la République 69270 Saint-Romain-au-Mont-d'Or. Tél : 04 72 42 17 42. ouvert le samedi, dimanche et jours fériés .Passage à l'heure d'été le week-end de Pâques et nouveaux horaires d'été : (avril à septembre) 14h30 à 18h30 

********************

SAINT-SEVER EN MOUSTIER :

LES NOUVEAUX TROUBADOURS : LE MUSEE DES ARTS BUISSONNIERS :12370 Saint Sever du Moustier. Tél : 05 65 99 97 97.

**** ALAIN LACOSTE : Peintures et sculptures.

 

"Alain Lacoste est né en 1935, il vient de décéder le 26 avril 2022, juste quelques jours après notre visite dans son atelier près de Laval.

 Après son bac, il suit les cours de khâgne et devient professeur d’histoire-géographie. Il enseigne à Béthune, puis à Aurillac.

Étouffé d’ennui devant des classes insouciantes, il se fait détacher, en 1970, à l’Institut pédagogique de Paris, où il devient responsable de la revue L’Actualité des arts plastiques jusqu’en 1975.

Puis il sera comptable dans l'administration en Mayenne où il fait une rencontre déterminante : celle de Robert Tatin, son voisin.

Il réalise des sculptures à partir de morceaux de bois ou de souches qu’il peint, il dessine aussi sur des photographies de magazine dont il détourne le sens avec son sens de l’humour caustique. Il écrit aussi de petits poèmes.

Le terme le plus approprié pour décrire son oeuvre est le foisonnement !

 « Toute sa vie, Lacoste a peint, dessiné sur tout ce qu’il trouve. La création a été le fil conducteur de sa vie, la lumière de son existence », disait Gérard Sendrey.

Son œuvre est présente dans la Neuve Invention de la Collection de l’Art Brut de Lausanne, au musée de la Création franche et à La Fabuloserie depuis 1983. Michel Leroux.

 

VOIR AUSSI : TEXTE DE JEANINE RIVAIS : "QUOTIDIENS ET FANTASMAGORIES DANS L'ŒUVRE D'ALAIN LACOSTE, PEINTRE ET SCULPTEUR" : http://jeaninerivais.jimdo.com/ ART SINGULIER.

 

Exposition du 16 juillet au 1er octobre 2022.

********************

SAINTE-CROIX : 

ANCIEN MONASTERE DE SAINTE-CROIX : 54 Place de l'Eglise-Temple, 26150 Sainte-Croix.Tél : 04.75.21.22.06. Mardi/Samedi : 10h/17h.

 

********************

SANNES : 

CHATEAU : 1580 Route départementale 37, 84240 Sannes. 

**** THIERRY LEFORT : "California"

 

"Thierry Lefort, la peinture et son ombre.

Sont exposées pour la première fois les encres réalisées à Los Angeles l'hiver dernier.

Elles sont accompagnées de peintures emblématiques de son œuvre où les palmiers et la jungle urbaine font écho aux buildings et aux poteaux électriques si caractéristiques de la Californie.

Hermétique aux modes et aux tendances de l’art, Thierry Lefort poursuit avec une rare fidélité une certaine idée de la peinture, celle qui poussait, déjà, Cézanne à revenir inlassablement au motif avec l’obstination du moine concentrant son regard vers le dieu unique. En fervent admirateur du maître d’Aix, Thierry Lefort perpétue le geste de sortir la peinture de l’atelier. Ne la fait-il pas descendre dans la rue, en puisant le matériau de ses futures toiles in situ au sein des espaces urbains de Paris ou de Los Angeles ?

Ne confère-t-il pas ainsi une dignité esthétique à des lieux aussi anodins qu’un parking, une gare de triage, une friche industrielle ou un simple coin de rue ? N’apporte-t-il pas un soin tout particulier à des motifs plastiques généralement minorés, comme ces ombres portées qui finissent par envahir la surface de la toile ? Souvent surchargés de détails en apparence inutiles, à l’instar de l’écheveau de lignes téléphonique, de poteaux, et de poutrelles que le peintre s’évertue à détailler avec la patience d’un Morandi cernant le contour d’une carafe, les tableaux de Thierry Lefort semblent délivrer une métaphysique de ces objets urbains insignifiants. Les poteaux électriques d’une place de San Francisco prennent même, parfois, l’allure d’un tripalium pour de futures crucifixions…Sans doute, l’absence de personnage contribue-t-elle à donner une consistance plastique insolite à ces rues désertes que l’artiste s’évertue à priver de toute narration". Philippe Godin

 

Vernissage le 17 juin à 17h.

********************

SERIGNAN : 

MRAC : MUSEE REGIONAL D'ART CONTEMPORAIN : 146 avenue de la Plage, 34410 Sérignan. Tél : 04.67.17.88.95. Mardi/Dimanche : 10h/18h.

**** NATHALIE DU PASQUIER : "Campo di Marte".

 

"Le Musée régional d’art contemporain Occitanie à Sérignan présente, à partir du 16 avril 2022, la première grande exposition personnelle de Nathalie Du Pasquier dans un musée français. L’artiste et designer française l’a conçue comme une Gesamtkunstwerk – une « symphonie silencieuse », selon ses propres mots – composée à partir d’une centaine d’œuvres réalisées entre les années 1980 et aujourd’hui.

 Nathalie Du Pasquier envisage le réel comme un catalogue « dont le moindre élément peut être transformé et transporté dans un autre univers ». Elle est fascinée depuis toujours par la relation entre les objets et l’espace dans lequel ils se situent. Au fil des années, ses expérimentations ont pris la forme de peintures, sculptures, dessins, maquettes, constructions, tapis, livres et céramiques — toujours en équilibre entre figuration et abstraction, représentation bidimensionnelle et volume. Sa peinture est « élargie » : elle joue poétiquement avec les harmonies complexes des formes et donne vie aux objets inanimés sans imposer de discours, laissant l’interprétation à celui qui regarde. Une peinture à la fois objet, espace et environnement, où l’on ne fait plus la distinction entre l’œuvre d’art et son support." (NDM)

 

Exposition du 16 avril au 25 septembre 2022.

********************

SETE :

CENTRE REGIONAL D'ART CONTEMPORAIN /SETE : 26 quai Aspirant Herber, 34200 Sète. Tel : 04 67 74 94 37. TLJ. : 12h30/19h. Fermé le mardi. Week-end : 14h/19h.

Entrée libre. Visites commentées à 16h, le samedi et le dimanche. Visites dialoguées, gratuites, sur rendez-vous

 Fermeture de fin d'année : Le Centre d'art sera fermé les 25 décembre 2017 et 1er janvier 2018, les 24 et 31 décembre 2017 le centre fermera ses portes exceptionnellement à 17 heures

**** PAULINE CURNIER-JARDIN : "Pour la peau de Jessica Rabbit", et DIANA POLICARPO : "Les filets d'Hyphes" : 

 

"PAUKINE CURNIER-JARDIN ; Plasticienne, cinéaste et performeuse, Pauline Curnier Jardin (née en 1980 à Marseille), puise dans un vaste répertoire de références allant de la mythologie gréco-romaine aux contes populaires, de diverses pratiques religieuses aux rituels païens. Ses films et installations, qu’elle conçoit souvent comme des scènes de théâtre, renvoient à des espaces de jeu, de divertissement populaire, tels que le cirque, le cabaret, le carnaval ou la fête foraine, autant de mondes où toutes les identités, les travestissements et les renversements sont permis. Dans une sorte d’ethnologie sauvage et organique, Pauline Curnier Jardin documente divers rituels : processions, pèlerinages, fêtes votives…

Exposition du 2 juillet 2022 au 8 janvier 2023.

DIANA POLICARPO : L’exposition Pour la peau de Jessica Rabbit au CRAC Occitanie est l’occasion d’une plongée totale dans l’univers plastique et filmique de Pauline Curnier Jardin. C’est la première exposition de cette ampleur dédiée à l’artiste en France. Plusieurs installations sont construites sur mesure pour les espaces du CRAC Occitanie et permettent de découvrir des films, des dessins et des images au sein d’une arène romaine reconstituée, à l’intérieur d’un placenta géant, dans un diorama archéologique, ou encore en passant à travers les jambes d’une géante…

Diana Policarpo (née en 1986 à lIsbonne) est artiste visuelle et compositrice. Sa démarche abolit les frontières entre arts visuels et sonores, mêlant dessin, partition, sculpture, composition acoustique, performance et installation sonore.

Les filets d’hyphes entrelacent plusieurs récits et représentations liés à l’usage, en bordure de la médecine moderne, des plantes, champignons et bactéries par les femmes et minorités, comme une forme de savoir et de technologie alternative donnant accès à son propre corps. Avec un ensemble de vidéos, pièces sonores et sérigraphies sur tissu, Diana Policarpo explore ainsi l’histoire du Claviceps purpurea, plus connu sous le nom d’ergot de seigle, champignon parasitant les graminées qui serait à l’origine au Moyen Âge de la maladie du feu de Saint Antoine - l’ingestion de ce champignon présent dans le seigle utilisé pour fabriquer le pain provoquant des sensations de brûlures et des hallucinations.

L’exposition de Diana Policarpo est une extension - un parasite (!) - au CRAC Occitanie de Minuit (Meia-Noite), 4ème édition de la biennale de Coimbra 2021-2022, dans le cadre de la saison France-Portugal.

 

 Exposition du 2 juillet au 31 juillet 2022

********************

SOTTEVILLE-LES-ROUEN : 

MUSEE ART ET DECHIRURE D'ART SINGULIER : Centre hospitalier du Rouvray. 4 rue Paul Eluard, 76300 Sotteville-les-Rouen. Tél : 06.60.05.11.78.Samedi et Dimanche : 15h/18h.

 

QUELQUES NOUVELLES DU MUSÉE...

Le musée Art et Déchirure d'Art Singulier est fermé depuis le 14/03/20.

Nous pensons que la réouverture pourrait intervenir  en octobre après que nous aurons réinstallé une nouvelle exposition. Bien entendu vous en serez informés et nous espérons pouvoir compter sur votre fidélité ! Joël Delaunay - José Sagit

********************

TOULON : 

HOTEL DES ARTS  : 236 Boulevard Général Leclerc, 83000 Toulon. Tél : 04 94 91 69 18. Mardi/Dimanche : 10h/18h. Fermé les lundis et 1er janvier / 1er mai / 25 décembre. Entrée libre.

********************

TOULOUSE : 

LES ABATTOIRS, MUSEE-FRAC OCCITANIE :  76 Allées Charles de Fitte, 31300 Toulouse

Tél  : 05 34 51 10 60. Mercredi/Dimanche : 12h/18h. Nocturnes les jeudis de 18h à 20h (hors vacances scolaires). 

**** ORLAN : "Corps et sculptures".

 

"Son œuvre, des années 1960 à nos jours, sera envisagé d’une manière inédite. Pour la première fois, la sculpture en sera le fil rouge : depuis les photographies Corps-Sculptures, les performances, les chirurgies, les sculptures de plis jusqu'à l'IA et la robotique. Plus qu'une monographie classique, c'est une exposition manifeste, conçue en étroite collaboration avec l'artiste, qui sera proposée aux Abattoirs.

 Tout au long de sa carrière, ORLAN sort du cadre et fait de son propre corps le médium, la matière première et le support visuel de son œuvre.

Depuis les années 1960, ses positions innovantes et subversives détournent les codes et les conventions préétablis. Non sans humour et provocation, ORLAN s'oppose à la morale, aux déterminismes naturels et sociaux, ainsi qu’à toutes les formes de domination : suprématie masculine, religion, ségrégation culturelle, racisme, etc. À travers sa vie et son art, elle a défendu la liberté plus que tout. Son œuvre éminemment politique nous engage à l’émancipation et à la résistance face aux diktats. ORLAN sculpte donc son corps et son identité, on peut dire qu'ORLAN est elle-même une sculpture.

 

Le parcours aux Abattoirs rassemblera une centaine d’œuvres et de documents réalisés depuis les années 1960 jusqu’aujourd'hui et issus d'un très large éventail de médias, dont des sculptures, son robot, des photographies, des vidéos, des performances, etc. L’exposition mettra en valeur des œuvres iconiques et d’autres plus méconnues – provenant de collections publiques et privées, ainsi que de l'atelier de l'artiste - augmentées d’archives historiques. (NDM)

 

Exposition du 8 avril au 28 août 2022.

**** NIKI DE SAINT-PHALLE : "Les années 1980 et 1990. L'art en liberté".

 

"  Rassemblant une centaine d’œuvres ainsi que des photographies et archives, l’exposition se consacrera pour la première fois aux années 1980 et 1990 : elle prend pour point de départ l’année 1978, lorsque Niki de Saint Phalle lance le Jardin des Tarots et son parfum, et se finit en 2002 au décès de l’artiste. 

Ces deux décennies s’écrivent sous l’égide du grand œuvre de Niki de Saint Phalle, l’aventure du Jardin des Tarots en Italie. En parallèle de la réalisation au long cours de cet ensemble monumental à la fois lieu d’art et de vie, elle développe tout un nouveau pan de son travail, qui lui permet d’être elle-même le propre mécène de son projet. Si les années 1960 ont rendu l’artiste franco-américaine célèbre, grâce à ces emblématiques Tirs et Nanas ou encore avec sa proximité avec le Nouveau réalisme, il est temps de regarder ce que l'on appelle faussement "la deuxième partie" de sa carrière. Moins connues, ces années sont pourtant marquées par une liberté, un affranchissement, une diversité de travail, un engagement et un modèle d’entreprenariat, novateurs et exemplaires.

Si l’indépendance est le maître mot qui entoure la création de cette œuvre d’art globale à même la nature et l’habitat qu’est le Jardin des Tarots, commencé en 1978, les années 1980 et 1990 sont aussi celles de la poursuite de l’engagement et plus particulièrement celui envers le public. Niki de Saint Phalle ne cesse pas de créer des œuvres pour l’espace public, de la Fontaine Stravinsky avec Jean Tinguely face au Centre Georges Pompidou, au parc Queen Califia's Magical Circle en Californie. Ce qui intéresse l'artiste est l’idée de la rencontre directe avec le public hors de l’espace d’exposition traditionnel de la galerie ou du musée. Cela passe aussi par faire entrer l’art chez le public lui-même et rendre le quotidien exceptionnel. Avec la création de nombreux mobiliers, de lithographies, de bijoux, d’objets gonflables, d’oeuvres accessibles en plusieurs formats, utilisables ou portables, voire même de parfums, Niki de Saint Phalle répand l’art dans la vie de chacun et autour d'elle.

Toujours engagée envers les minorités les plus fragiles, l’artiste qui avait développé une conviction féministe précoce et soutenue, à la fois profondément contemporaine et à l’avant-garde, poursuit ses prises de position avec le même humanisme.

Cet engagement envers elle-même, les autres et son art se fait sous l’angle de la liberté, de l’inclusion et de la joie, de « la vie joyeuse des objets », selon le titre d’une des toutes dernières expositions réalisées de son vivant, au Musée des arts décoratifs à Paris en 2001. Cette joie et cette énergie ambivalente, celle qui entraîne, celle qui contient le malheur comme le bonheur en une même conjuration vitale, celle qui rend libre, rejaillissent dans les motifs et les techniques qui accompagnent ces décennies: monstres colorés, sculptures de mosaïques, animaux et nanas, coeurs et crânes, tableaux éclatés, films animés, etc. embrassent l’art, la nature, la vie comme la mort". (NDM)

 

Exposition du 7 octobre 2022 au 5 mars 2023.

********************

TOULOUSE :

MSR : MUSEE SAINT-RAYMOND, MUSEE DES ANTIQUES : 1, Place Saint-Sernins, 31000 Toulouse. Tél : 05.61.22.31.44. TLJ. : 10h/18h et juin/Septembre : jusqu'à 19 heures.

 **** LE MYSTÈRE MITHRA  PLONGÉE AU CŒUR D'UN CULTE ROMAIN 

 

Le musée Saint-Raymond a déjà consacré plusieurs expositions à de grandes thématiques de l’archéologie antique. En 2022, nous vous invitons à partir à la rencontre du dieu romain Mithra.

Mithra a en effet fait l’objet d’un culte très surprenant dans l’Empire romain entre le Ier et le Ve siècle. Méconnu du grand public, il interpelle les spécialistes depuis plus d’un siècle. Mais depuis quelques décennies, l’archéologie et le réexamen des sources anciennes ont permis de renverser certaines idées reçues. L’exposition permet de remonter aux origines orientales de Mithra, de pénétrer au cœur des sanctuaires qui lui étaient consacrés, de faire connaissance avec ses adeptes et de s’interroger sur les conditions de la disparation du culte. Fidèle à lui-même, le musée Saint-Raymond s’est aussi attaché à faire le lien avec la culture pop.

Tout au long du parcours, le visiteur découvre de nombreux objets et sculptures venant de toute l’Europe, dont les magnifiques sculptures de Sidon, exceptionnellement prêtées par le musée du Louvre ou l’impressionnant groupe sculpté de Nida venu du musée de Francfort. Certaines sculptures n’ont jamais été exposées en France et les récentes recherches sont illustrées par des objets issus des fouilles de 2010 à Angers.

 Deux dispositifs accompagnent les visiteurs dans leur découverte de l'exposition.

> Seize pastilles sonores au ton décalé pour une visite sur le ton de l'humour.

Vous pouvez écouter la première pastille sonore ici.

Compris dans le billet de l’exposition.

> Un parcours interactif Mystérieux Mithra dans lequel Mithra vous demandera de réaliser plusieurs missions !

Durée : 40 mn. Compris dans le billet de l’exposition.(NDM)

 

Exposition jusqu'au 30 octobre 2022. 

********************

TOURCOING : 

LE FRESNOY STUDIO NATIONAL DES ARTS CONTEMPORAINS : 22 rue du Fresnoy, 59200 Tourcoing. Tél : 06.70.56.63.24.

**** Judith AUFFRAY, Younès BEN SLIMANE, Anna BIRIULINA, Lucien BITAUX, Julia BORDERIE & Éloïse LE GALLO, Ghyzlène BOUKAÏLA, Alice BRYGO, Léa COLLET, Anaïs-Tohé COMMARET, Jérôme CORTIE, Rolando CRUZ MARQUEZ, Bianca DACOSTA, Charline DALLY, Edith DEKYNDT, Guillaume DELSERT, Sarah-Anaïs DESBENOIT, Ana EDWARDS, Justine EMARD, Julián GARCÍA LONG, Yann GONZALEZ & Alain GARCIA VERGARA, Che-Yu HSU, Adam KAPLAN, Elina KASTLER, Lina LARAKI, Lou LE FORBAN, Ange LEMPASAK, Quentin L'HELGOUALC'H, Ethel LILIENFELD, Marin MARTINIE, Gohar MARTIROSYAN, Antoine MAYET, Joachim MICHAUX, Magalie MOBETIE, Fredj MOUSSA, Marcel MREJEN, Norman NEDELLEC, Toshihiro NOBORI, Daniel PENARANDA RESTREPO, Hugo PÉTIGNY, Charlotte POUYAUD, Julie RAMAGE, Chuxun RAN, Sabrina RATTÉ, Ben RIVERS, Julia TARISSAN, Guillaume THOMAS, Kris VERDONCK, PierreLefrançois VÉROVE, Victor VILLAFAGNE, Agata WIECZOREK, Jisoo YOO, Yunyi ZHU : "Panorama 24. De l'autre côté".

 

" « L’autre côté, c’est celui auquel l’art donne accès, notre monde mais un autre à la fois ; soudain habité, mystérieux, enchanté, révélé … » Marie Lavandier

 

« L’exposition Panorama comme Le Fresnoy – Studio national des arts contemporains sont des lieux permettant de pénétrer un autre monde. Le fil, le mur, le miroir, le point de bascule vers cet autre côté, les espaces traversés ont à voir avec l’art évidemment et avec Panorama, formidable exposition des œuvres réalisées par les étudiants et les artistes professeurs invités. Voir l’autre côté du monde, voir le monde de l’autre côté. L’autre côté, c’est finalement toujours un peu celui de l’exposition. Ce fut en tout cas celui de ce commissariat aux règles si inhabituelles. 

 

Ne pas choisir les œuvres, ces dernières n’existant encore au début de l’aventure que sous forme de projets ; ni les artistes, ces derniers étant encore en formation, en devenir. Partager l’aventure et la genèse des œuvres, passer un peu de l’autre côté soi-même.  L’autre côté, c’est aussi l’autre vie de cet ancien lieu de fêtes et de retrouvailles, cinéma, salle de bal, de concert, de combats de boxe et de catch qu’était Le Fresnoy, devenu le vaisseau obscur d’œuvres de lumière, mais aussi et surtout ce lieu fantastique d’accompagnement à l’éclosion d’artistes et d’œuvres singulières. Y sont mobilisés dans l’ombre une foule bienveillante et active d’acteurs de tous types et de plateaux techniques inégalés au profit de ces deux années de création offertes aux étudiants.

L’autre côté, c’est celui auquel l’art donne accès, notre monde mais un autre à la fois ; soudain habité, mystérieux, enchanté, révélé : l’incendie de Notre-Dame projeté sur des visages hébétés ; le désert tunisien animé d’éponges géantes et de chanteurs antiques ; le monde carcéral expérimenté dans un film haché des blancs de la censure et un espace aux proportions strictement similaires à celles d’une cellule… l’autre côté est parfois convoqué par des danses et transes, des rituels guérisseurs, mais aussi par le truchement d’une technologie dont la discrétion marque la réussite. 

L’autre côté, ce sont ces figures de lumière spectrales qui habitent l’exposition et nous parlent d’autres nous-mêmes, de ce côté-ci de la mort ou de l’autre côté :  visage flottant au plafond de la nef, double vieilli révélé dans le miroir d’un bassin, avatar du visiteur transformé peu à peu en poussière sublime, fantôme apparu et comme enfermé dans un nuage de fleurs. L’autre côté, c’est le monde du rêve jamais très loin d’ici. Celui des astronautes et celui des hommes préhistoriques restitués par les algorithmes. C’est la mémoire d’une balise sur la plage. 

L’autre côté, c’est aussi, bien sûr, celui auquel nous accédons en pénétrant l’écran de cinéma, celui de la salle de projection au cœur de l’exposition où 29 films inédits seront projetés. » Marie Lavandier.

 

Vernissage le 30 septembre de 18h à minuit.

Exposition du 30 septembre au 31 décembre 2022

********************

TOURNUS :

ETAC : ESPACE TOURNUSIEN D'ART CONTEMPORAIN :  Eglise Saint-Valérien, 12 rue Alexis Bessard, 71700 Tournus. Tél : 06 62 40 14 58. Mardi/Dimanche : 14h30/19h30.

Yana Mlynkova, directrice artistique de ETAC

 Je vous ai accompagnés dans la découverte des artistes durant ces 3 dernières saisons à ETAC en exerçant le rôle de directrice artistique, dans cette belle église St. Valérien à Tournus. Ce furent pour moi des moments inoubliables et je remercie tous les artistes qui ont fait vivre ce lieu et l'ont investi avec enthousiasme et une grande liberté.

 

Nous avons accueilli plus de 25 000 visiteurs et partagé avec beaucoup d'entre eux des émotions fortes et émouvantes.

Maintenant l'église a été vendue à une entreprise de travaux publics et devient un lieu privé. Nous ne savons pas ce qu'elle deviendra demain...

 

Mais notre aventure ne s'arrête pas là. Atelier Sepharos (association qui a été l'organisateur de ces expositions) travaille à un nouveau projet. Celui-ci sera très différent, mais toujours autour de l'Art Contemporain, avec de nouveaux partenaires.

Vous serez bien évidemment informés de ses avancées.

 En attendant, vous pouvez encore re-découvrir  ces saisons d'expositions sur le site de ETAC.(NDM)

Au plaisir de vous retrouver

********************

TOURS :

CHATEAU DE TOURS : 25 Avenue André Malraux, 37000 Tours . Tél : 02 47 61 02 95 Mardi/Vendredi 14h/18 h - Week-end 14h15/18h.

**** FRANK HORVAT 50-65

 

Vernissage le 16 juin à 18h.

Exposition du 17 mai au 30 octobre 2022.

 

**** UNE DECENNIE DE PHOTOGRAPHIE COULEUR 1976-1986

 

Vernissage le vendredi 30 juin à 19h.Exposition du 1er juillet au 25 septembre 2022.

 

**** SANDRA DAVEAU : "Noces de pigments".

 

Vernissage le 21 juillet à 18h30.

Exposition du 22 juillet au 16 octobre 2022.

 

********************

VALLAURIS : 

MUSEE MAGNELLI DE LA CERAMIQUE : Place de la Libération, 06220 Vallauris. Tél : 04.93.64.71.83. Fermé le mardi. Lundi et Mercredi/Dimanche : 10h/12h15 et 14h/17h.

**** BEN

 

"BEN révèlera au public au travers de l'exposition "Je ne suis pas Picasso" le lien étroit qu'il entretient avec la céramique, notamment au travers de « ready made » et de créations originales.

Pour cet événement qui occupera l'ensemble de l'espace d'exposition temporaire du musée, BEN collabore avec Monique Thibaudin (artiste plasticienne vivant et travaillant à Vallauris) pour attester, au travers d'une scénographie originale qui fera dialoguer ses œuvres et celles de son invitée, du potentiel infini de la céramique, dont il fait à la fois un terrain d'expression, de créativité et de jeu.

"Dans la continuité de sa politique en faveur de la création contemporaine, le musée Magnelli, musée de la céramique, donne carte blanche à BEN, pendant tout l’été 2022, pour une exposition dévoilant des œuvres aussi inédites que détonantes, mêlant humour, provocation, imagination et références à l'histoire de l'art. Une fois n'est pas coutume pour l'artiste, c'est bien de céramique dont il est ici question.

 Fort connu depuis plus de soixante ans, pour son travail de peinture, ses écritures-aphorismes calligraphiques, BEN révèlera au public au travers de l'exposition "Je ne suis pas Picasso" le lien étroit qu'il entretient avec la céramique, notamment au travers de « ready made » et de créations originales.

 Pour cet événement qui occupera l'ensemble de l'espace d'exposition temporaire du musée, dans l'ancienne salle de cinéma Eden, BEN collabore avec Monique Thibaudin (artiste plasticienne vivant et travaillant à Vallauris) pour attester, au travers d'une scénographie originale qui fera dialoguer ses œuvres et celles de son invitée, du potentiel infini de la céramique, dont il fait à la fois un terrain d'expression, de créativité et de jeu". (NDM)

 

Exposition du 25 juin au 19 septembre 2022.

********************

VALLAURIS :

MUSEE NATIONAL PICASSO : Place de la Libération, 06220Vallauris. Tél : 04.93.64.71.83. TLJ. sauf mardi et 1er mai : 10h/12h15 et 14h/17h.

********************

VEZELAY : 

MUSEE ZERVOS : rue Saint-Étienne 89450 Vézelay. Tél. 03 86 32 39 26

Ouverture du 15 mars au 15 novembre : 10 h/18 h  (dernières entrées à 17 h 20).TLJ. sauf le mardi (juillet et août: tous les jours). 

********************

VICQ-SUR-BREUILH :

MUSEE ET JARDINS CECILE SABOURDY : Le Presbytère. rue Chavaud - 87260 Vicq-sur-Breuilh. Tél : 05 55 00 67 73. Mardi/Samedi :  10h/12h et 14h/18h. Dimanche: 14h/18h.

********************

VILLENEUVE D'ASCQ :

LaM : Lille Métropole Musée d’art moderne, d’art contemporain et d’art brut : 1 allée du Musée, 59650 Villeneuve d’Ascq. www.musee-lam.fr T. : +33 (0)3 20 19 68 68. Mardi/Dimanche : 10h/18h. Fermeture les 25 décembre, 1er janvier et 1er mai.

**** PLANETES BRUTES : Marc Eager et Michel Nedjar, globetrotteurs et donateurs.

 

Exposition du 10 décembre 2021 au 10 décembre 2022.

 

**** ANNETTE MESSAGER "Comme si"

 

Vernissage le mardi 10 mai à 19h.

Exposition jusqu'au 21 août 2022.

 

**** MARIUS LÜSCHER : "Under the sun".

 

"Lors d’un séjour à Los Angeles, Marius Lüscher a réalisé une série photographique dans laquelle il rend compte de l’expérience esthétique que peut être la ville. Capturant ce qu’il désigne comme des « constellations de compositions architecturales », Marius Lüscher met en avant un Los Angeles marqué par les jeux d’ombre et de lumière, les contrastes colorés sous la lumière vive du soleil.

Les éléments qui composent ses images et les configurations d’espaces ren¬contrés durant ses dérives urbaines fondent une certaine artificialité qui vient nourrir son travail de recherche picturale sur l’abstraction." (NDM)

 

Exposition jusqu'au 18 septembre 2022.

 

********************

VILLEURBANNE :

INSTITUT D'ART CONTEMPORAIN :  IAC : 11 rue du Docteur Dolard, 69100 Villeurbanne. Tél : 33478034700. TLJ. Sauf lundi et mardi : Mercredi/Vendredi : 14h/18h. Samedi/Dimanche : 13h/19h.

********************

VITRY-SUR-SEINE :

MAC/VAL, musée d’art contemporain du Val-de-Marne : Place de la Libération, 94400 Vitry-sur-Seine. Tél. : 01 43 91 64 20. TLJ. sauf le lundi. : Mardi/Vendredi : 10h/18h. / Samedi et Dimanche : 12h/19h. Clôture des caisses 30 minutes avant la fermeture du musée. Fermeture les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre.

Le jardin Ouvert tous les jours sauf le lundi : Mardi/Vendredi : 9h/18h. Week-end : 9h/19h.

 **** Jean-Luc Blanc, Nina Childress, Gaëlle Choisne, Detanico et Lain, Edi Dubien, Mimosa Echard, Sylvie Fanchon, Esther Ferrer, Mark Geffriaud, Kapwani Kiwanga, Annette Messager, Charlotte Moth, Romina de Novellis, Abraham Poincheval, Jean-Luc Verna : "A mains nues".

 

" Pour entamer 2022 sous les meilleurs auspices, le musée départemental du Val-de-Marne invite ses visiteurs à partir de début janvier et pendant toute l'année, à une plongée vivifiante dans l'art le plus actuel. Sous l'intitulé de « À mains nues », la nouvelle exposition de la collection du MAC VAL poursuit l'exploration de l’humain en rassemblant des œuvres récentes ou plus anciennes d’artistes illustrant la vivacité de la création contemporaine autour du fil conducteur du corps, de son langage, de son pouvoir et de sa puissance de réinvention. Toutes les œuvres présentées évoquent la réinvention de soi, le futur qu’il appartient à chacun de créer, à mains nues. Après l’expérience partagée de la pandémie, d’empêchement de l’autre, de son contact, du violent constat de la fragilité corporelle et du statut de corps vivant, pour cette nouvelle proposition le MAC VAL a souhaité cette fois se projeter dans le futur en l’envisageant avec désir, élan et espoir.

 

Les œuvres ici réunies racontent d’une part la corporéité et son langage, les fluides vitaux, les membres, dont les mains, qui incarnent la question de la réinvention de soi contre la réalité, la fatalité ou les déterminismes sociaux. La fiction, le récit, la mise en scène, le travestissement sont autant de stratégies mises en œuvre par les artistes pour engager cette réinvention, douce, déterminée ou plus guerrière. L’adresse à l’autre, à son regard comme à son corps est au cœur des œuvres, à travers la fabrication de sa propre image, portraits ou autoportraits qui résonnent ainsi avec les phénomènes historiques et contemporains de l’invention de soi.

 

Point saillant de l'exposition, l’artiste Gaëlle Choisne, invitée par Alexia Fabre pendant toute cette année 2022, introduit le vivant dans les salles du musée : elle accueille le corps des visiteurs comme sujet même du projet et met en œuvre le principe d’hospitalité, colonne vertébrale de la programmation du musée, afin de l’envisager et d’en prendre soin." (NDM) 

 

Exposition toute l'année 2022.

**** KARINA BISCH ET NICOLAS CHARDON : Modern lovers 

 

"      Sous l'intitulé de Modern Lovers, le tout nouveau temps fort d’exposition temporaire du MAC VAL se joue à quatre mains, celles de Karina Bisch et de Nicolas Chardon. En mixant à loisir et brio diverses techniques de création telles que le patchwork, la peinture, la sculpture, la tapisserie ou encore l’acrylique sur tissu, les artistes proposent ici une exposition vivante et singulière, entre minimalisme et art and craft.

 

Karina Bisch et Nicolas Chardon développent chacun un travail singulier qui s’inscrit dans la suite des projets utopiques des avant-gardes historiques du début du 20e siècle (Bauhaus, Futurisme, Suprématisme, De Stilj, Dada…). Ils pratiquent une « peinture à vivre » savante et burlesque à la fois. Leurs recherches respectives s’augmentent de travaux à quatre mains.

L’exposition s’amuse de l’idée de pavillon : folies architecturales programmatiques des expositions universelles, habitation, étendard… et propose une immense « machine à habiter », réunissant œuvres de l’une et de l’autre et œuvres communes dans une scénographie originale entre écrin, maquette et décor abolissant la frontière entre l’art et la vie." (NDM).

 

Exposition du 12 mars au 28 août 2022

********************