PARIS : 

LABORATOIRE D'EXPOSITION : 13 rue de l'Echiquier, 75010 Paris. Tlj. / 16H/20H.

********************

PARIS : 

LA CAPITALE GALERIE : 18 rue du Roule, 75001 Paris. Tél : 01.42.21.19.31. Mardi/Samedi : 13h/20h.

*******************

PARIS : 

LA FABULOSERIE : 52 rue Jacob, 75006 Paris. Tél : 01.42.60.84.23. Mercredi/Samedi : 14h/19h.

**** JEAN-CHRISTOPHE PHILIPPI : "Anges et démons".

 

"Quand on est confronté à l’ensemble de la création de Jean-Christophe Philippi, ce n’est pas un monde qui apparaît mais des mondes. La simultanéité de leur construction et la diversité des traces qui s’y jouent, depuis les peintures des grottes préhistoriques jusqu’aux encres, rendent non pertinente la notion même d’Histoire de l’art dans son obéissance à l’ordre dit chronologique.

Jean-Christophe Philippi reprend souvent une première œuvre comme si cette première figure exigeait de faire apparaître les autres présences invisibles qu’elle contient.

Il crée ainsi un mouvement qui peut se révéler parfois comme l’oeuvre elle-même, et ces amas de dessins et de peintures, comme des amas d’étoiles dont la lumière ne nous parvient qu’après la mort de l’artiste, évoquent l’univers où le temps c’est de l’espace, espace du papier souvent immense dans sa longueur ou sa hauteur, au 

 

 

 N’importe quel dessin ou peinture de Jean-Christophe Philippi donne l’impression que le Big Bang de son expansion créatrice, cet événement intérieur inaccessible, jamais entamé ni usé, se répète chaque fois qu’il lance sur le papier un crayon ou un pinceau comme des dés ou qu’il y presse ses mains nues trempées d’encre ou de peinture.

Bon nombre de ses dessins où les corps et les visages sont enfouis au coeur d’une prolifération de lignes courbes évoquent ce mot qui parle de la commune naissance du dessin et de l’écriture qui continuent souvent de s’entrelacer chez Philippi.

Mais ceux qui ont dû débroussailler un sous-bois envahi par les ronces jusqu’à hauteur d’homme peuvent aussi reconnaître la broussaille dans le gribouillis et comprendre que leur regard doit d’abord s’habituer à cette végétation pour entrevoir les jeunes pousses de corps ou de visages nés de cette matrice.

 D’autres penseront que l’artiste a commencé par faire proliférer cette végétation pour prendre le maquis loin des autorités qui occupent le terrain de l’art, élargissant ainsi la nécessité du secret intérieur qui est aussi celle de la solitude de l’artiste dans son atelier. P.C."(NDLG)

 

VOIR AUSSI : 

PHILIPPI JEAN-CHRISTOPHE : ENTRETIEN AVEC JEANINE RIVAIS : http://jeaninerivais.jimdo.com/ FESTIVALS : GRAND BAZ'ART A BEZU 2009

 

Vernissage samedi 4 décembre : 16h/21h.

Exposition jusqu'au 15 janvier 2022.

********************

PARIS : 

LA GALERIE AFRICAINE : 26 rue des Batignolles, 75017 Paris. Tél : 06.60.24.06.26. TLJ. : 11h/21h.

********************

PARIS : 

LA LUCARNE DES ECRIVAINS : 115 rue de l'Ourcq, 75019 Paris. Tél : 01.40.05.91.29. Lundi : 14:00-19:30. Mardi / Samedi : 11:00-19:30

********************

 PARIS :

MAIRIE DU 1ER ARRONDISSEMENT : 4 place du Louvre, 75001 Paris. Lundi/Mercredi : 11h/17h. Jeudi : 11h/19h30. Samedi : 10h/12h30.

********************

PARIS :

MAIRIE DU VIe : SALON DU VIEUX COLOMBIER : 78 rue Bonaparte, 75006 Paris. Entrée libre du lundi au vendredi de 10h30 à 17h, le jeudi de 10h30 à 19h, le samedi de 10h à 12h

********************

PARIS :

MAIRIE DU VIIIe ARRONDISSEMENT : 3 rue de Lisbonne 75008 Paris. Lundi/Vendredi : 12h/18h

Jeudi : 12h/19h. Samedi : 9h/12h.

 

*******************

PARIS : 

MAIRIE DU XE ARRONDISSEMENT : 72 rue du Faubourg saint-Martin, 75010 Paris. Du lundi au vendredi de 8h30 à 17h00. Nocturne tous les jeudis jusqu’à 19h30. Les samedis de 9h30 à 12h30.

LES RENCONTRES PHOTOGRAPHIQUES DU Xe

La neuvième édition des Rencontres Photographiques du 10e, organisée par l’association Fetart se tiendra du 4 novembre au 1er décembre 2021 à la Mairie du Xe, dans de nombreux lieux de l’arrondissement et en extérieur

Vernissage à partir de 15h jeudi 4 novembre au jardin Villemin en présence des photographes sélectionnés et du parrain de cette édition :  le photographe Marvin Bonheur

 JEUDI 4 NOVEMBRE 2021 

 17H00 Jardin Villemin

Visite des expositions des 12 lauréat·es & de Marvin Bonheur, en présence des artistes.

14 Rue des Récollets, 75010 Paris

 19H00 Mairie du 10e

Projection & Cocktail à la Mairie du 10e.

72 rue du Faubourg Saint-Martin, 75010

 www.rencontresphotoparis10.fr

30 EXPOSITIONS // 30 ÉVÉNEMENTS

Rencontres avec les artistes, projections, ateliers, soirées musique et photographie, lecture de portfolio, vernissages... 

Les Rencontres photographiques du 10e, c’est plus de 30 événements en accès libre pendant tout le mois de novembre !

Kit Com des RP10 

 

VERNISSAGE 4 novembre 

Exposition du 4 novembre au 1er décembre 2021.

***********

**** CHRISTOPHE BEAUREGARD : "Trouble dans le portrait" ! "Photographies. 

 

"La Mairie du 10ème arrondissement de Paris, en partenariat avec la galerie Ségolène Brossette, présente Trouble dans le portrait, une exposition qui réunit quatre séries du photographe Christophe Beauregard réalisées entre 2007 et 2021.

Semantic Tramps (2007) se consacre à la désocialisation, à ses images et à ses clichés médiatiques.

It’s Getting Dark (2011-2014) offre une réflexion, menée par l’image et le geste, sur le corps voilé.

Le Meilleur des Mondes (2012) et Why Not Portraits ? (2019) pistent l’identité contemporaine sur fond de culture du narcissisme et d’uniformisation de l’image corporelle.

Christophe Beauregard s’y fait entremetteur : il théâtralise ses prises de vue, recourt à la «photographie mise en scène», jusqu’à jouer avec ses modèles, devenus des otages de leur propre mise en image." (NDLG).

 

Vernissage le 17 janvier de 18h30 à 20h30.

Exposition du 18 janvier au 11 mars 2022.

 

********************

PARIS : 

MAIRIE DU XIIIe ARRONDISSEMENT : Place d'Italie, 75013 Paris. Lundi/Vendredi : 9h/17h. Samedi : 10h/16h. Fermé dimanche et 11 novembre.

CERCLE DES GOBELINS

**** Parmi les exposants : MIHO HIRAKAWA : Peintures.

 

VOIR AUSSI : HIRAKAWA MIHO : TEXTE DE JEANINE RIVAIS : "LA RECHERCHE DU TEMPS PERDU DE MIHO HIRAKAWA". Ce texte a été publié en 2005 sur ART CONTEMPORAIN. Il a été traduit en japonais sur le site de l'artiste. http://jeaninerivais.jimdo.com Retour sur un quart de siècle d'écritures NS

 

Exposition jusqu'au 27 novembre 2021.

 

********************

PARIS : 

MAIRIE DU XVIIe ARRONDISSEMENT : 16/20 rue des Batignolles, 75017 Paris. Tél :  01.44.69.17.17. Lundi/Vendredi : 8h30/17h. Samedi : 9h/12h30.

********************

PARIS : 

MAIRIE DU XIXe Arrondissement : 5-7 Place Armand Carrel, 75019 Paris. Tél. : 01 44 52 29 19. Lundi - Vendredi : 11h/17h

SALON ARTS 19

**** Parmi les invités : MIHO HIRAKAWA : Peinture, collage.

 

VOIR AUSSI : HIRAKAWA MIHO : TEXTE DE JEANINE RIVAIS : "LA RECHERCHE DU TEMPS PERDU DE MIHO HIRAKAWA". Ce texte a été publié en 2005 sur ART CONTEMPORAIN. Il a été traduit en japonais sur le site de l'artiste. http://jeaninerivais.jimdo.com Retour sur un quart de siècle d'écritures NS

 

Vernissage mardi 23 novembre de 18h à 21h.

Exposition du 20 au 28 novembre 2021.

 

********************

PARIS : 

MAISON DE LA CULTURE DU JAPON : 101 BIS Quai Branly, 75015 Paris (Salle d'exposition niveau 2) Mardi/Samedi : 12h/20h (le 28 juillet : 18h).

********************

PARIS : 

MAISON DE L'AMERIQUE LATINE : 217 boulevard Saint-Germain, 75007 Paris. Tél : 01.49.54.75.00. Lundi/Vendredi : 10h/20h. Samedi : 14h/18h. 28 Juillet / 22 août : 14h/19. Fermé samedi.

 

**** ALICIA PENALBA : "Le langage des formes" 

"Alicia Penalba, ont réuni depuis plusieurs années un nombre important de pièces significatives et rares de cette sculptrice incontournable, tragiquement disparue en 1982. Dévoilant toute la richesse et l’originalité de son œuvre, « Le langage des formes » est l’occasion unique de révéler l’univers singulier et sensible d’Alicia Penalba et son rapport à l’art abstrait. Cette exposition-rétrospective déployée en deux lieux réunit quarante-deux œuvres, sculptures et collages, choisies pour offrir une vision approfondie de son œuvre, porté tout à la fois vers l’éclatement des formes, la conquête des espaces et la monumentalité." (NDLG)

 

 

 

 

 

 

**** AGUSTIN CARDENAS (1927-2001) "Mon ombre après minuit" : Peintures

 

 

" Après une longue interruption induite par la crise sanitaire, La Maison de l'Amérique latine est heureuse de rouvrir l'exposition consacrée à Agustín Cárdenas (1927-2001) sous une forme remaniée. L'exposition Mon Ombre après minuit a pour objectif et particularité de montrer notamment un vaste ensemble d'œuvres graphiques sur papier de ce grand artiste cubain, surtout célébré comme sculpteur ; avec un nombre important de pièces qui n'avaient jamais été montrées." (NDLG)

Expositions du 17 septembre au 15 décembre 2021.

**** ALICIA PAZ : "Juntas (ensemble)"

 

"La prochaine exposition de la Maison de l'Amérique latine, est dédiée au travail de l’artiste franco-mexicaine-américaine Alicia Paz qui invite à partager ses interrogations sur une histoire transculturelle, collective et intime des femmes.

 À partir d’aires culturelles plurielles, Alicia Paz puise aussi bien ses références dans le domaine des arts décoratifs (tapisserie, papier peint, assiettes de Delft, azulejos, joaillerie…), que dans les livres d’histoires, les dessins botaniques ou encore les cartes géographiques et maritimes. Elle peint sur toile des portraits de femmes. Qui sont-elles ? Des femmes qui comptent pour Alicia Paz. Des femmes qu’elle admire, qui l’ont soutenu, qui l’inspirent ou qui la bouleversent. Elles sont ses amies, des membres de sa famille, des femmes anonymes et des femmes célèbres (femmes politiques, scientifiques, poétesses, autrices, théoriciennes, militantes, chanteuses, artistes…).

 Alicia Paz réunit des femmes issues d’époques, de cultures, de classes et de géographies différentes. Ensemble (juntas) elles sont les actrices de leur propre histoire (herstory). Au sein d’une pensée plastique organique et située, Alicia Paz rassemble les géographies, les temporalités, les expériences et les luttes des protagonistes représentées. Loin d’une éternelle représentation patriarcale où les femmes sont envisagées comme des objets, sensuels, silencieux et dociles, ici, les femmes s’expriment activement et revendiquent une histoire partagée.

 

Exposition du 27 janvier au 31 mars 2021.

 

********************

PARIS : 

PARVIS DES DROITS DE L'HOMME : 1, place du Trocadéro, 75016 Paris.

**** LA SOURCE A TRENTE ANS : 

Créée en 1991 par Élizabeth et Gérard Garouste, La Source est née de la conviction que la création artistique peut venir en soutien de l’action sociale, afin de lutter contre l’exclusion sous toutes ses formes. Elle porte l’idée que l’art est un acteur fondamental dans la construction de la société et contribue à la valorisation de l’individu dès son plus jeune âge. Désormais implantée dans 10 départements, La Source propose des ateliers de pratique artistique permettant aux jeunes de se construire en développant leur créativité, en les responsabilisant sur le plan personnel et collectif et en renforçant la confiance en soi et l’esprit d’initiative.

En 2021, La Source fête ses 30 ans. Ateliers, ventes aux enchères, expositions : de nombreux événements célèbrent tout au long de l’année cet anniversaire. Du 23 septembre au 30 décembre 2021, La Source présente une grande exposition sur les palissades de l’esplanade du Trocadéro face à la Tour Eiffel à Paris : « La Source a 30 ans !

Sous le haut patronage de Monsieur Emmanuel Macron, Président de la République, et sur l’invitation de la Cité de l’architecture et du patrimoine et de la Direction régionale des affaires culturelles d’Île-de-France, l’exposition « La Source a 30 ans ! » présente, sur plus de 130 mètres linéaires, des œuvres réalisées par les enfants dans les 10 sites de La Source à l’occasion de l’atelier commun « Racontez-nous La Source ! ». Organisé sur l’ensemble des sites, sous la direction des artistes Raynald Driez, Ensaders, Claire Fanjul, Laho, Nicolas Marciano, Olivier Masmonteil, Pierre Monestier, Anaïck Moriceau, Amanda Pinto Da Silva et Daniel Mayar, Marie-Yaé Suematsu, l’atelier a permis de mettre en valeur la vision de La Source par les enfants eux-mêmes. L’exposition présente par ailleurs une œuvre originale créée spécialement par chaque artiste, sur ce même thème. Elle présente également une grande fresque réalisée par des enfants, en amont de l’exposition, lors d’un atelier en juillet 2021 avec l’artiste Michel Bidet, en partenariat avec la Cité de l’architecture et du patrimoine. De grands panneaux présentant les actions et l’organisation de La Source et illustrés de photos d’enfants en atelier et de leurs créations, complètent le parcours. (NDLG)

 

Exposition du 23 septembre au 30 décembre 2021.

********************