********************

********************

HAUTERIVES : 

SALLE EXPO-LOISIRS : près du Palais Idéal du Facteur Cheval, 26390 Hauterives.

********************

HONFLEUR : 

GALERIE BOURDETTE GORZKOWSKI : 11 Cours des Fossés, 14600 Honfleur. Tél : 02.31.89.05.36.TLJ. sauf mardi : Lundi, Mercredi/Samedi : 10h/12h30 et 14h30/19h. Dimanche : 11h/13h et 15h/19h.

********************

HOUDAN :

LA TANNERIE : 57 rue de Paris, 78550 Houdan. Tél : 01.30.88.12.60.

 

LA GRANDE GUERRE EN MEMOIRE.

**** ANDRE CHABOT et CHARLY ZED : Photographies et illustrations.

Vernissage le 11 novembre à 11h.

Exposition jusqu'au 2 décembre 2018.

 

********************

HYERES : 

VILLA NOAILLES : Parc Saint-Bernard, 83400 Hyères. Tél : 04.98.08.01098. 

ÉTÉ (juillet à septembre) :TLJ. sauf mardis et jours fériés : 14h/19h. Le vendredi, ouverture en nocturne uniquement, de 16h à 22h (fermé le matin).

HIVER (octobre à juin) : TLJ. sauf lundis, mardis et jours fériés : 13h/18h. Le vendredi, ouverture en nocturne, de 15h à 20h.

********************

JOIGNY :

ESPACE JEAN DE JOIGNY : Place Jean de Joigny, 89300 Joigny. Tél : 03.86.91.49.61. Mardi/Samedi : 14h30/18h30 et Dimanche : 14h30/17h30.

********************

JOIGNY : 

LIBRAIRIE THEPLACETOBE : Maison de l'Arbre de Jessé, 12 rue montant au Palais, 89 Joigny. TLJ. sauf dimanche et lundi. 

JOIGNY :

SALLE CARREE DU CHATEAU DES GONDI : (Esplanade du château, côté église Saint-Jean) : Mercredi/Dimanche : 14h30/18h.

********************

JOYEUSE : 

RESTAURANT LE BOUCHE A OREILLE : 53 rue de la Recluse, Vieille Ville, 07260 Joyeuse. Tél : 04.75.36.61.35.

********************

LA BAULE : 

CONCEPT STORE GALLERY : 140 avenue du Général de Gaulle, 44500 La Baule-Escoublac. Tél : 06.15.49.12.21. TLJ. : 11h/19h.

 ********************

LA BOURBOULE : 

OFFICE DU TOURISME du Massif du Sancy, 15 Avenue de la République 63150 La Bourboule. Tél : 04.73.65.58.08.

********************

LA CHARITE-SUR-LOIRE :

COULEUR CAFÉ, SALON DE THE : café culturel 12 bis rue du Pont, 58400 La Charité sur Loire. Tél : 06.60.37.18.58. TLJ. Sauf lundi et mercredi : 10h/19h.

********************

LA CHARITE SUR LOIRE : 

OFFICE DU TOURISME : Tél : 06.89.97.60.29. TLJ :9h30/12h30 et 14h/18h.

********************

LA FLOTTE ILE DE RE :

 GALERIE SOPHIE LE MEE :  42 rue Charles Biret, 17630 La Flotte-en-Ré.TLJ. sauf lundi vacances et fériés // JEUDI/Dimanche : hors vacances et moyenne saison : 10h30/13h et 16h/19h (16h30/19h30 en été). // Fermé janvier et février. 

********************

LA GRAND COMBE :

MEDIATHEQUE GERMINAL : Rue des Guerilleros espagnols, 30110 La Grand Combe. Tél : 04.66.34.47.37. Mardi de 9h à 12h // Mercredi de 9h à 12h et de 14h à 18h // Vendredi de 15h à 18h // Samedi de 9h à 12h

********************

LAMBALLE : 

GALERIE A SUIVRE : 17 rue du Dr Calmette, Lamballe. Mardi/Samedi : 10h/12h et 15h/18h.

 

********************

LA NEUVILLE EN HEZ :

LA GALERIE EPHEMERE : Atelier de Sophie Verger : 53 rue du Général de Gaulle, LaNeuville en Hez. Tél : 03.44.51.61.29.

********************

LANNION : 

CHAPELLE DES URSULINES Place des Ursulines, 22300 Lannion. Mardi/Samedi : 14h/18h . Jeudi et Samedi matins : 10h/12h30.

********************

LES BAUMETTES : 

CHAPELLE SAINTE-FOY : Place de la Mairie. 84220 Les Baumettes. TLJ. sauf mercredi : 10h/12h30 et 15h/18h.

********************

LESPIGNAN :

GALERIE D'OC : 29 route de Béziers, 34710 Lespignan. Lundi/Samedi : 10h/12h et 14h/19h Tél : 04 67 37 03 72 ou 06 66 82 79 02.

********************

LILLE :

GALERIE FREDERIC STORME : 2, rue de la halle 59000 Lille. Tél : +33 020558027.

Mercredi/Dimanche : 15h/19 h.

**** ILÍDIO CANDJA CANDJA : "Nothing is lost, Everything becomes… Cosmos"

Vernissage vendredi 16 novembre à 19h.

Exposition du 16 novembre au 22 décembre 2018

 

********************

L'ISLE-ADAM : 

CHATEAU CONTI : 45 Grande rue, 95290 L'Isle-Adam. Mardi/Jeudi : 14h/18h30. Vendredi/Dimanche et 1er mai : 10h/12h et 14h/18h30.

********************

LIVRY-GARGAN :

CHATEAU DE LA FORET PARC LEFEVRE : 62 avenue du Consul général Nordling, 93190 Livry-Gargan. Mercredi/Dimanche : 14h/18h.

********************

LOURMARIN : 

LE HANGART : 7 rue du Grand Pré, 84160 Lourmarin. Tél : 06.61.32.34.60. TLJ. sauf mardi. 10h30/13h et 15h30/19h.

********************

LYON : 

CPCT : 84 rue de Marseille, 69007 Lyon. Lundi/Vendredi et 11 et 18 novembre : 14h/17h.

********************

LYON :

ESPACE RICARD : 20 place Louis Pradel; 69001 Lyon. Tél : 06.68.09.87.79. Lundi/Vendredi : 14h/17h.

********************

LYON

GALERIE ANNE-MARIE ET ROLAND PALLADE : art contemporain : 35, rue Burdeau 69001 Lyon. Tél :      +33 9 50 45 85 75  ou +33 9 50 45 85 75. Mercredi/Samedi : 15h/ 19h.

**** VLADIMIR VELIKOVIC : Peintures.

"Entre chien et loup

Soyons franc. On ne présente pas ou plus l’œuvre de Vladimir Velickovic. Un travail qui se déploie à compter de 1959 en vastes séquences où la puissance visuelle s’accorde à la virtuosité technique en dévoilant sa propre intelligibilité dans son existence même. Un art poétique qui se révèle dans l’expérience et non dans la règle. Ici le dessin irrigue la peinture, la structure, la prolonge. La force du propos, l’évidence de cette pensée visuelle peut induire une admiration muette. L’émerveillement le dispute à la stupéfaction dans cette captation des regards. Pour autant la glose n’oblitère pas l’émotion. L’intelligence de la peinture peut se découvrir entre le vertige et le commentaire. Toutefois la sensation reste première. Car c’est bien de cela dont il est question, de ce trouble indicible que la peinture suscite.

Les différentes pièces présentées par la galerie Anne-Marie et Roland Pallade se déclinent au présent de l’artiste. Réalisées entre 2016 et 2018, elles prolongent sa pérennité thématique : feux, corbeaux, chiens, avec une inflexion particulière sur l’espace. Les quelques éléments présents de la figure et du corps s’inscrivent en effet dans le paysage. Aucun dessin, la peinture étant privilégiée, mais quelques sculptures. Des têtes, projets / modèles d’une création plus ample qui se découvre désormais sur le chemin qui conduit au Vésuve. Le feu, les brasiers, l’incandescence, plus que jamais … Mais aussi les gibets, les potences, les corps suppliciés. L’appréhension de l’horreur … La sélection existe. Choisir de donner à voir…

Pour Velickovic le simple fait de proposer une période pose question car chaque œuvre se révèle, dans le même mouvement, rétrospective et annonciatrice. Ici point de segment, mais un même souffle, un seul geste, la manifestation d’une singulière volonté de rendre compte du silence habité du chaos. Chaque élément développe ainsi l’essence du projet plastique, de ce qu’il faut appeler une manière, un style, un univers.

Ecoutons Velickovic à propos de l’exposition initiée en 1977 par Alain Jouffroy, Guillotine et peinture, Topino-Lebrun et ses amis. « …

1. Exécutions de l’image.

2. Approche physique de l’histoire comme fiction mortelle : un destin en ombre de poignard.

3. Action des séquences où le temps se raye. Arrêt brutal : chaque constat fixe le présent.

4. Guillotine du clair-obscur : condamnation de la palette et restes symboliques des épaves d’artiste.

5. Exposition horizontale, rétrospective du corps : le peintre livré à tout venant.

6. Largué, jeté, basculé aux profits et pertes : à moins que ne commence un face à face avec l’inconnu.

7. Du mouvement brisé de la lumière nait un geste incurable.

8. Répétition de la tuerie : Le possible bégaie.

9. Des documents entre meurtre et mensonge : flashes épinglés sur éphémérides de la mort ».

Au-delà du projet spécifique à propos de l’auteur de La Mort de CaÏus Gracchus, la peinture apocalyptique de Velickovic se découvre telle une peinture d’histoire contemporaine. On sait la mémoire à vif du peintre sur ses souvenirs des atrocités de l’occupation nazie en Yougoslavie. Aucune dimension anhistorique dans ces visions cauchemardesques, mais un processus de dissociation symbolique pour rendre compte de l’actualité des ciels vides et des espaces dévastés. Le trait expressionniste, l’aveuglante noirceur de la lumière, la subtile flamboyance de la couleur (rouges, noirs, clairs-obscurs) manifestent ce paroxysme permanent, incisif, corrosif du temps et de l’espace.

Le cycle inspiré des photographies d’Edward Muybridge (1973) et représenté ici par un seul tableau participe à cette stratégie de la tension. Dissocier pour rendre compte de la corruption du temps. Décomposer dans toutes les acceptions du terme.

Si Velickovic est bien l’un des acteurs essentiels du renouveau de la figuration des années soixante de l’autre siècle, son apport reste singulier. Ses images tournent résolument le dos aux artéfacts de la culture médiatique. L’imagerie pop lui est étrangère et il tient à distance les outils numériques. L’œil, la main, avant toute chose.

Velickovic est et reste peintre. Fondamentalement. Essentiellement. Un peintre crépusculaire, de ce passage, du jour à la nuit, et aussi qui marque l’instant qui précède le lever du soleil. Entre chien et loup. Quand l’homme ne peut distinguer le chien du loup. Quand le chien et l’homme deviennent loups. Entre chiens et loups … à la temporalité du singulier s’ajoute le pluriel de la matérialité des sujets. C’est dans ce double mouvement du temps et des corps, dans cet intervalle, ce hiatus, que l’œil, la main et la mémoire appréhendent symboliquement le réel. Un entre-deux devenu le lieu du déploiement de l’acte de peindre, qui se constitue et s’affirme dans sa particularité visionnaire.

Velickovic a la conviction que la flamme de la peinture a été préservée par certains grands artistes figuratifs. Il trouve naturellement sa place sur la liste, non comme le gardien d’un temple en péril mais tel le messager d’une peinture qui sait trouver en elle-même les moyens et les fins de son dépassement." Robert Bonaccorsi, octobre 2018

Vernissage jeudi 8 novembre 

Exposition du 8 novembre 2018 au 12 janvier 2019.

 

*********************

LYON : 

GALERIE DETTINGER-MAYER : 4 Place Gailleton, 69002 Lyon. Tél : 04.72.41.07.80. Mardi/Samedi : 15h/19h30.

********************

LYON : 

LA MAPRAA : 7-9 rue Paul Chenavard - 69001 Lyon. Mardi et Samedi : 14h30/18h30. Mercredi - Jeudi - Vendredi : 10h /12h30 et 14h30/18h30. Fermé dimanche et lundi.

********************

LYON : 

GALERIE LA RAGE : 33 rue Pasteur, 69007 Lyon. Tél : 04.37.28.51.27. Lundi/Vendredi : 16h/19h30.

**** SYLVIE KYRAL : Peintures.

 

VOIR AUSSI : ENTRETIEN AVEC JEANINE RIVAIS : http://jeaninerivais.fr Rubrique ENTRETIENS AVEC DES ARTISTES BANNE  2004

Et TEXTE DE JEANINE RIVAIS : "DAMIERS ET ICONES" : http://jeaninerivais.jimdo.com/ Rubrique FESTIVALS : DRAGUIGNAN "L'ART DANS TOUS SES ETATS" 2012

Vernissage vendredi 9 novembre à 30.

Exposition du 9 AU 24 Novembre 2018

********************

LYON :

GALERIE LE CŒUR AU VENTRE : 27 rue Tramassac 69005 Lyon. Tél: 06 86 10 36 70. Jeudi/Samedi : 14h/19h.

********************

LYON :

GALERIE LICENCE IV : 5 rue du Gouvernement, angle rue Saint-Jean, 69005 Lyon. Tél : 09.52.52.01.56.

**** JEAN-CHRISTOPHE FISCHER : "Hommage à Guillume Apolinaire Le guetteur mélancolique" et : JEAN-FRANCOIS BOTTOLIER ET HUBERT DUPRILOT.

VOIR AUSSI : 

BOTTOLIER JEAN-FRANCOIS : ENTRETIEN AVEC JEANINE RIVAIS : http://jeaninerivais.fr Rubrique Comptes-rendus de festivals Banne 2008.

ET TEXTE DE JEANINE RIVAIS : http://jeaninerivais.jimdo.doc/  Rubrique FESTIVALS : 6e BIENNALE DE SAINT-ETIENNE 2018

DUPRILOT HUBERT : ENTRETIEN AVEC JEANINE RIVAIS : http://jeaninerivais.jimdo.doc/  Rubrique COMPTES-RENDUS DE FESTIVALS : GRAND BAZ'ART A BEZU 2012. Et aussi : ENTRETIEN AVEC JEANINE RIVAIS / http://www.dailymotion.com/video/xruzjg_1-2-grand-baz-art-a-bezu-2012-4e-festival-international-d-art-singulier-contemporain_creation 

Vernissage jeudi 25 octobre à 18h.

Exposition du 25 octobre au 25 novembre 2018.

********************

LYON :

GALERIE L'ŒIL ECOUTE : 3 quai Romain Rolland, 69005 Lyon. TLJ. : 15h/19h. Weekend : 11h/19h.

********************

LYON :

GALERIE MATHIEU : 48 rue Burdeau, 69001 Lyon. Tél : 04 78 39 72 19. Mercredi/Samedi :14 h 30/19 h.

**** KIM SANGDEOK : Photographies Et AURELIE NEMOURS : Estampes.

"Né à  Jecheon, Corée du sud le 05.06.1977 

« Quand on vit, la vie s’écoule puis disparaît. »

Petite ville située au cœur de la Corée, connue pour son lac Cheong Pung (淸風) 

Kim commence à prendre des photos en 2010, 

dans l'atelier de son maître  Kim Jung man, un des grand photographe coréen.

 

En 2015, le suicide de son frère qui souffrait de dépression le fait tomber dans un grand désespoir. 

 Il lui consacre ,alors, une série de photos illustrée de poèmes.

La série prise dans la montagne Danyang à coté de sa ville Jecheon ,montagne de calcaire, exprime tout son chagrin et

 semble  atténuer ses tristes et mornes émotions.

 les  clichés sont toujours en noir et blanc.""(NDLH)

Vernissage le 8 décembre de 15h à 20h.

Exposition du 8 novembre au 22 décembre 2018.

********************

LYON : 

GALERIE RACONT'ARTS 13 Quai de la Pêcherie, 69001 Lyon. Tél : 09.70.35.54.22. Mardi au samedi :  10h30-12h30 et 14h30-19h00. Dimanche: 10h30-13h00

********************

LYON :

LES GALERIES DE LA TOUR : 16 rue du Bœuf, 69005 Lyon. Quartier Saint-Jean. Mardi/Vendredi : 14h/19h. Samedi/Dimanche : 14h30/20h30.

 

********************

LYON : 

ORANGERIE DU PARC DE LA TETE D'OR : Lundi/Vendredi : 14h/19h. WE : 10h/19h.

 

LYON :

REGARD SUD GALERIE : 1/3 rue des Pierres Plantées, 69001 Lyon. Tél & fax 04 78 27 44 67. Mardi/Samedi : 14h/19h

**** 5 artistes proposent leurs œuvres : "Le sable se retire" : Photographies, dessins et peintures.

Vernissage jeudi 8 novembre à 18h30.

Exposition du 8 novembre au 29 décembre 2018.

 

********************

LYON :

GALERIE VINGT-CINQ CAPUCINS : 25 rue des Capucins, 69001 Lyon. Tél : 07.60.39.49.60. Mercredi/Samedi : 15h/19h.

**** RICHARD VESSAUD : "Par-delà" : Peintures.

" Le travail de Richard Vessaud est fait de multiples balancements, dont les pièces présentées à la Galerie 25 Capucins constituent une parfaite illustration. 

Entre photographie et peinture le cœur de l’artiste semble parfois osciller. 

Si Richard Vessaud se pense avant tout Peintre, il ne se prive pour autant pas d’user de vieilles photographies de famille (et même de ses propres créations)  pour nourrir son univers graphique. La photographie n’est toutefois pas une fin en soi, tant l’artiste n’hésite jamais à les recouvrir de peinture ou encore à les retoucher à l’encre. C’est ainsi par la liaison permanente des matières que l’artiste oscille entre une figuration stricte (voire aseptisée), et un violent expressionnisme. 

Le seconde paradoxe de cette œuvre protéiforme réside peut-être dans la multiplication des éléments de langage. 

Entre écriture et dessin, le peintre ne tranche pas et tend à user des deux. L’exercice est périlleux d’autant que la calligraphie constitue l’un des plus grand tabous de la peinture occidentale... Néanmoins, loin de se soumettre aux canons rigoristes de cette pratique, Richard Vessaud instaure un rapport systématique d’effacement des signes, rattachant de fait avec brio la dimension picturale. Les paroles, les mots sont alors présents en ce que leur matérialité perdure, mais semblent inaudibles, en ne persistant qu’à l’état de trace. 

S’il fallait trouver un sens ou tout au moins une ligne directrice dans le travail de Richard Vessaud, ce serait peut-être bien du côté de la Trace qu’il faudrait chercher. En effet, vue comme le trait d’union des travaux de l’artiste, la notion de trace permet d’en éclairer le sens. 

Entre la permanence résiduelle du souvenir (sous forme de photographie par exemple) et les aléas de la mémoire, subsiste un objet plastique en quête de sens, à l’image de ces vieilles photographies dont les mémoires ont effacé les noms et les lieux, et qui ne demeurent qu’à l’état d’objet. 

Les œuvres de Richard Vessaud peuvent alors être conçues comme le témoignage d’instants fugaces dont le sens tend à s’effacer au profit du seul éclat de la matérialité, tel un vaste memento mori..." (NDLG)

Vernissage le 20 octobre à 18h.

Exposition du20 octobre au 17 novembre 2018.

 

********************

LYON : 

VIS'ART GALERIE : 26 quai Romain Rolland, 69005 Lyon. Tél : 09.83.28.38.10. Mardi/Samedi : 14h30/19h. Dimanche : 10h30/12h30.

********************

MARCIAC : 

ANE BLEU : Ruelle à l'angle du 19 rue Saint-Pierre, 32230 Marciac. Tél : 06.87.54.70.17. Mercredi/Dimanche : 15h/19h.

********************

MARIGNY-SUR-YONNE : 

ALTER EGO : 20, rue Jean-Baptiste-Rigaud, hameau de Sauvigny, 58800 Marigny-sur-Yonne (France). Tél. : 06 83 71 99 10. 

********************

MARSEILLE : 

GALERIE ETMOIETMOI : 8, Boulevard Notre-Dame, 13006, Marseille. Tél :  04.91.54.08.88. 

********************

MARSEILLE :

LA COMPAGNIE LIEU DE CREATION : 19 rue Francis de Pressensé, 13001 Marseille. Tél : 04.91.90.04.26. Mercredi/Samedi : 15h/19h.

**** VALERIE HORWITZ et GARY HURST : "Encore" : Installations.

"Après Tu, sempre une installation sur le sida de yann beauvais présentée en 2004, Encore est la deuxième exposition de La compagnie qui porte directement sur les langages de la maladie avec des enjeux esthétiques, politiques et intimes.

Le point de vue sur la maladie est souvent confisqué par le milieu médical. Ici, les artistes font d’abord vivre le point de vue du malade, depuis une perspective autobiographique pour Valérie Horwitz, depuis les textes de Catarina Inês Gomes Moraes via les documents et la recherche de l’anthropologue João Biehl pour Gary Hurst.

Encore vient toucher en nous la fulgurance de ce qui anime ou détruit le désir, de ce qui le fait persister comme énigme." (NDLG)

Vernissage le 29 novembre à 18h.

 

********************

MARSEILLE : 

LA FRICHE DE MAI : 41 rue Jobin, 13003 Marseille. Tél : 04.95.04.95.95. Lundi : 11h/18h. Mardi/Samedi : 11h/19h. Dimanche : à partir de 12h30.

********************

MARSEILLE :

GALERIE POlYSEMIE : Polysémie 12 rue de la Cathédrale 13002 Marseille Tel : 04.91.19.80.52. Mardi/ Samedi : 14h/18h30.

********************

MARSEILLE :

L'ANTRE DE MONDE : 40 Rue Estelle, 13006 Marseille. (escalier du Cours Julien) Tél : 06 36 88 42 49. Mardi et Mercredi : 14h /21h. Jeudi au Samedi : 14h/1h.

********************

MIALET : 

CHEZ MIALET : rue Jacques Bernard, 30140 Mialet. Tél : 04.66.54.18.90. Mardi/Samedi : 10h/18h.

********************

MOLIETS ET MAA :

GALERIE REG'ARTS EN MARENSIN (115 rue du Grand Caunègre, 40660 Moliets et Maa. Tél : 06.37.71.78.71. TLJ. : 10h/13h et 15h/18h.

********************

MONTPELLIER : 

GAZETTE CAFE : 6 rue Levat, 11 Montpellier.

 

********************

MORET-SUR-LOING : 

ATELIER LE VIVIER : 12 rue de l’église Moret-sur-loing. Tél : 06.80.73.87.96.Vendredi, Samedi, Dimanche : 10h/12h, 14h30/18h (19h le samedi).

********************

MOUGINS :

GALERIE SINTITULO : 10 rue Commandeur, 06250 Mougins. Tél : 04.92.92.13.25. Mardi/Samedi : 10h/12h et 14h/19h.

********************

KAISERSBERG-VIGNOBLE : 

L'ARSENAL  : 10h/19h.

********************

LIEGE (Belgique) : 

GALERIE CHRISTINE COLON : 12, rue Saint-Rémy, 4000 Liège. Portable: +32 (0) 475 92 07 97. Mardi/Jeudi: 13h/17h30

Vendredi, Samedi :  12h30/18h.  Dimanche : 10h30/13h.

********************

LONDRES :

THE GALLERY OF EVERYTHING : 4 Chiltern Street, Londres W1. Tél : +44 207 486 8908. Mardi/Samedi : 11h/19h. Dimanche : 14h/18h.

****  ART + REVOLUTION IN HAITI -

Exposition jusqu'au 11 novembre 2018.

 

********************

LUXEMBOURG: 

AW Luxembourg : ART WEEK : Halle Victor Hugo, 60 avenue Victor Hugo1750 Luxembourg.

**** GALERIE W : "Section POSITIONS" : Stand A30.

Exposition du 9 au 11 novembre 2018.

 

********************

MADRID (Espagne) :

GALERIA TOURNEMIRE : Plaza de las Salesas 2. 28004 Madrid. Tél : (0034) 919 205 818.

**** NICOLAS CLUZEL : "Etat d'urgence" : Peintures.

L’exposition au contenu satirique réunit vingt toiles récentes de style figuratif-expressionniste inspirées à la fois de l’actualité et des grands peintres de l’histoire de l’art.

L’exposition annonce l’état d’urgence de nos sociétés occidentales. Le terme d’ «état d’urgence» fait référence en France à une mesure gouvernementale prise en cas de péril imminent pour le pays. C’est ce par quoi est passé le peuple français après avoir été victime de la violente série d’attentats. Le gouvernement socialiste de l’époque avec François Hollande à sa tête décréta en novembre 2015 «l’état d’urgence» qui permet aux autorités de prendre des mesures restreignant les libertés telles que les perquisitions de jour et de nuit ou encore l’interdiction de manifester.

Ce même terme d’état d’urgence nous renvoie pourtant ici à l’urgence des crises auxquelles nous sommes confrontées dans les pays occidentaux. Les inquiétudes d’un monde partant à la dérive: la crise migratoire, la crise économique ou encore la crise identitaire sont intelligemment retranscrites dans cette série d’œuvres. En effet, Nicolas Cluzel peint des tempêtes, des scènes de désastres, des attroupements humains et des bagarres laissant entrevoir l’état d’urgence de l’humanité. Sur la rive ou naviguant sur la mer, on y reconnaît les migrants d’aujourd’hui en quête d’un meilleur avenir; derrière son iPhone en plein selfie, on identifie la nouvelle génération soumise à la société de consommation; ou les seins dévoilés devant une œuvre d’art célèbre, on pense aux actions féministes des Femen. Tout est actualité et pousse à la réflexion. Pourtant, l’artiste ne souhaite pas prendre une position ouvertement politique, il constate juste la société dans laquelle nous vivons et la retranscrit sur la toile." (NDLG).

VOIR AUSSI : CLUZEL NICOLAS : ENTRETIEN AVEC JEANINE RIVAIS : : http://jeaninerivais.fr Rubrique COMPTES-RENDUS DE FESTIVALS : Banne 2009.

Vernissage jeudi 13 septembre à 19h.

Exposition du 13 septembre au 17 novembre 2018.

********************