********************

********************

HAUTERIVES : 

SALLE EXPO-LOISIRS : près du Palais Idéal du Facteur Cheval, 26390 Hauterives.

********************

HONFLEUR : 

GALERIE BOURDETTE GORZKOWSKI : 11 Cours des Fossés, 14600 Honfleur. Tél : 02.31.89.05.36.TLJ. sauf mardi : Lundi, Mercredi/Samedi : 10h/12h30 et 14h30/19h. Dimanche : 11h/13h et 15h/19h.

********************

ISNEAUVILLE :

CENTRE SPORTIF DU CHEVAL ROUGE : 1448 Route de Neufchatel, 76230 Isneauville. TLJ : 15h/18h30.

********************

JOIGNY :

ESPACE JEAN DE JOIGNY : Place Jean de Joigny, 89300 Joigny. Tél : 03.86.91.49.61. Mardi/Samedi : 14h30/18h30 et Dimanche : 14h30/17h30.

********************

JOIGNY : 

LIBRAIRIE THEPLACETOBE : Maison de l'Arbre de Jessé, 12 rue montant au Palais, 89 Joigny. TLJ. sauf dimanche et lundi. 

JOIGNY :

SALLE CARREE DU CHATEAU DES GONDI : (Esplanade du château, côté église Saint-Jean) : Mercredi/Dimanche : 14h30/18h.

********************

JOYEUSE : 

RESTAURANT LE BOUCHE A OREILLE : 53 rue de la Recluse, Vieille Ville, 07260 Joyeuse. Tél : 04.75.36.61.35.

********************

LA BAULE : 

CONCEPT STORE GALLERY : 140 avenue du Général de Gaulle, 44500 La Baule-Escoublac. Tél : 06.15.49.12.21. TLJ. : 11h/19h.

 ********************

LA BOURBOULE : 

OFFICE DU TOURISME du Massif du Sancy, 15 Avenue de la République 63150 La Bourboule. Tél : 04.73.65.58.08.

********************

LA CHARITE-SUR-LOIRE :

COULEUR CAFÉ, SALON DE THE : café culturel 12 bis rue du Pont, 58400 La Charité sur Loire. Tél : 06.60.37.18.58. TLJ. Sauf lundi et mercredi : 10h/19h.

********************

LACOSTE : 

CHEMIN DU CHATEAU : 84480 Lacoste . Tél : 06.16.82.94.09.

**** UNE DIZAINE D'ARTISTES EXPOSENT LEURS ŒUVRES.

Exposition du 1er décembre 2018 au 27 janvier 2019.

********************

LA NEUVILLE EN HEZ :

LA GALERIE EPHEMERE : Atelier de Sophie Verger : 53 rue du Général de Gaulle, LaNeuville en Hez. Tél : 03.44.51.61.29.

********************

LANNION : 

CHAPELLE DES URSULINES Place des Ursulines, 22300 Lannion. Mardi/Samedi : 14h/18h . Jeudi et Samedi matins : 10h/12h30.

********************

LES BAUMETTES : 

CHAPELLE SAINTE-FOY : Place de la Mairie. 84220 Les Baumettes. TLJ. sauf mercredi : 10h/12h30 et 15h/18h.

********************

LESPIGNAN :

GALERIE D'OC : 29 route de Béziers, 34710 Lespignan. Lundi/Samedi : 10h/12h et 14h/19h Tél : 04 67 37 03 72 ou 06 66 82 79 02.

********************

LILLE :

GALERIE FREDERIC STORME : 2, rue de la halle 59000 Lille. Tél : +33 020558027.

Mercredi/Dimanche : 15h/19 h.

********************

L'ISLE-ADAM : 

CHATEAU CONTI : 45 Grande rue, 95290 L'Isle-Adam. Mardi/Jeudi : 14h/18h30. Vendredi/Dimanche et 1er mai : 10h/12h et 14h/18h30.

********************

LIVRY-GARGAN :

CHATEAU DE LA FORET PARC LEFEVRE : 62 avenue du Consul général Nordling, 93190 Livry-Gargan. Mercredi/Dimanche : 14h/18h.

********************

LOURMARIN : 

LE HANGART : 7 rue du Grand Pré, 84160 Lourmarin. Tél : 06.61.32.34.60. TLJ. sauf mardi. 10h30/13h et 15h30/19h.

********************

LYON : 

CPCT : 84 rue de Marseille, 69007 Lyon. Lundi/Vendredi et 11 et 18 novembre : 14h/17h.

********************

LYON :

ESPACE RICARD : 20 place Louis Pradel; 69001 Lyon. Tél : 06.68.09.87.79. Lundi/Vendredi : 14h/17h.

********************

LYON

GALERIE ANNE-MARIE ET ROLAND PALLADE : art contemporain : 35, rue Burdeau 69001 Lyon. Tél :      +33 9 50 45 85 75  ou +33 9 50 45 85 75. Mercredi/Samedi : 15h/ 19h.

**** VINCENT GUZMAN : "Guzman et gusman  La vie et son double" : Peintures

"Lorsqu’Anne-Marie et Roland Pallade m’ont proposé d’exposer avec toi Alberto, mon père, je me suis dit que tu étais déjà en moi, mais qu’à cette occasion, je pourrais t’avoir encore une fois à mes côtés. Ainsi, ton œuvre me parlerait, et moi, aux murs, par œuvres interposées, je te répondrais.

Puisque tu étais un grand conteur, tes souvenirs sont devenus les miens. Tu fus le point de départ de cette mythologie familiale qui m'a construit. D'abord il y eut le Pérou, celui du Nord, près de l'Équateur, là ou se situait l’hacienda de ta grand-mère, le domaine qu’une journée à cheval suffisait à peine pour traverser ...

Là, ou résidait la source de ta sensibilité, au début de tes responsabilités, projeté dans le travail. A l’aube, tu devais te lever pour garder un troupeau de chèvres à l’ombre d'un caroubier (algarrobo) pour t’abriter du soleil. C’est là, me disais-tu, que, dans ce paysage troublé par la chaleur, tu avais perçu le silence suprême, magnifié par le bourdonnement d'une mouche. Ce jour où, pour la première fois, tu t’étais découvert une sensitivité différente de celle des autres membres de la famille, et ce, grâce à cet arbre mort que tu aimais, dont le tronc dépouillé de son écorce avait viré à l'argent, pour lequel tu avais pleuré lorsqu'on le coupa.

Un autre souvenir me revient, ta grand-mère - mon arrière-grand-mère - faisant fuir les voleurs de bétail, la nuit à coups de Remington… Tu naquis dans ce monde-là, comme au XIXe siècle au far West. Distingué par ton intelligence, on te destina aux études. De médecine d'abord, prenant ton destin en main, ensuite, tu te dirigeas vers l’école des Beaux-arts de Lima dont tu sortis médaillé d’or.

A cette époque, André Malraux se rendit en Amérique latine, où il attribua des bourses du gouvernement Français aux meilleurs étudiants. Pour toi, l'opportunité de découvrir un pays lointain qui, à tes yeux, était celui de l’Art, de la culture : un voyage de la lumière vers les Lumières… Tu y restas, sans ne jamais rien oublier de ton passé… Là, tu construisis ton œuvre. Dans ta jeunesse idéaliste, Il y eut le temps de la représentation du monde tel qu’il va, malmené par l’homme, violent, brutal. La sphère de l’unité se déchirait sous la violence des tensions… Tu mettais alors toute ta puissance physique dans des sculptures de métal comme déchirées, hérissées de balles de fusil. Par la beauté agressive de tes œuvres, on en ressentait la force, la matérialité. Plus tard, apaisé, enfin, vint l’ère du marbre… Vécu comme un espace translucide, auréolé, philosophal. 

À Paris, ta porte était toujours ouverte, la table mise pour tes amis, artistes, intellectuels, dont beaucoup étaient sud-américains : Garcia Marquez, Soto, Atahualpa Yupanqui, Vargas-Llosa, Chavez, Restany, … tant d’artistes, de musiciens, de poètes ! certains vivant en France, d’autres de passage, la France étant le voyage initiatique obligé de ceux qui pensaient le Monde. Enfant, je vous écoutais passionnément, allant d’anecdotes épiques en débats philosophiques. Les nuits blanches se succédaient… Chassé de la table à cause de mon jeune âge, depuis ma chambre, allongé à même le sol, je vous écoutais encore, clandestinement, par une petite grille de ventilation qui donnait sur le salon, et c'est parfois là, que le matin vous me retrouviez endormi.

Cette chambre fut le premier atelier de mon imaginaire, où les livres, les couleurs, figuraient mes jouets. A ma demande, un mur n’y avait pas été repeint : une ancienne fuite d’eau l'avait maculé d’auréoles bistre. Sa contemplation m’évoquait un paysage constamment renouvelé où, comme dans une pierre de rêve, la moindre tache, à l’instar d’un nuage, devenait figure chimérique. Affamé d'expériences, je tentais des mélanges à la recherche de couleurs encore inconnues. Progressivement, par les délices que procure l’accord entre les actes et la pensée, ce jeu devint mon indispensable expression, une aventure tant physique que mentale développée dans les champs de l’esthétique, afin de faire reculer l’horizon du connu.

J’avais mordu à l’hameçon de la tradition familiale ! Mon grand-père maternel Emile Compard, peintre, toi sculpteur, moi, peintre. Encore ! Comme à l'enseigne des vieux métiers : « de père en fils » depuis …

Aujourd’hui, lorsque je me penche sur moi-même, ou plutôt sur mon parcours, je me rends compte que ce que j’ai toujours tenté d'approcher, c’est une représentation du temps, qui force à grandir, à murir, à vieillir, à changer. L’insaisissable, le furtif, sont à la manœuvre dans cette perpétuelle lutte entre le fugace et le permanent… la vie en somme ! Mon travail. Celui qui le contemple, s’y plonge, le parachève." Vincent Guzman, décembre 2018

Vernissage le 24 janvier 19 Exposition du 24 janvier au 9 mars 2019.

*********************

LYON : 

GALERIE DETTINGER-MAYER : 4 Place Gailleton, 69002 Lyon. Tél : 04.72.41.07.80. Mardi/Samedi : 15h/19h30.

********************

LYON : 

LA MAPRAA : 7-9 rue Paul Chenavard - 69001 Lyon. Mardi et Samedi : 14h30/18h30. Mercredi - Jeudi - Vendredi : 10h /12h30 et 14h30/18h30. Fermé dimanche et lundi.

********************

LYON : 

GALERIE LA RAGE : 33 rue Pasteur, 69007 Lyon. Tél : 04.37.28.51.27. Lundi/Vendredi : 16h/19h30.

LES DEMONS DE NIKI 

**** Lydie Mariller Damien Grumet Christophe Lachize Thierry Greiner Alain Kieffer Loren Larage Evelyne Postic Sylvie Berard Joël Crespin, Catherine Ursin Josselin Pietri Guy Dal et Charlotte Rondard

VOIR AUSSI : 

LACHIZE CHRISTOPHE : ENTRETIEN  AVEC JEANINE RIVAIS : http://jeaninerivais.jimdo.com/ Rubrique FESTIVALS. RETOUR SUR  BANNE 2003

SAINT MOLOTOV (THIERRY GREINER) : ENTRETIEN avec JEANINE RIVAIS: Site : http://jeaninerivais.fr Rubrique FESTIVALS, NOTTONVILLE 2007 ET AUSSI  TEXTE DE JEANINE RIVAIS : "LES ETRANGES ALLOCHTONES DE THIERRY GREINER" :  http://jeaninerivais.fr  RUBRIQUE ART SINGULIER

KIEFFER ALAIN : ENTRETIEN "CERAMIQUES INSOLITES", http://jeaninerivais.fr Rubrique Comptes-rendus de Festivals SAINT-GALMIER 2006, 

et Texte de Jeanine Rivais : "LE MONDE ENTRE DEUX ZOOS D'ALAIN KIEFFER, SCULPTEUR". " : http://jeaninerivais.fr Rubrique ART SINGULIER. 

Et ENTRETIEN  AVEC JEANINE RIVAIS : http://jeaninerivais.jimdo.com/ Rubrique FESTIVALS. RETOUR SUR  BANNE 2003

LOREN : TEXTE DE JEANINE RIVAIS : "PEINTURE ET MILITANTISME DE Loren" : BULLETIN DE L'ASSOCIATION LES AMIS DE FRANCOIS OZENDA N° 67 DE janvier 2000.

Et TEXTE DE JEANINE RIVAIS :  N° 71 de Janvier 2002, DU BULLETIN DE L'ASSOCIATION LES AMIS DE FRANCOIS OZENDA, dans le cadre du Ve festival de Praz-sur-Arly. 

Et http://jeaninerivais.jimdo.com/ Rubrique FESTIVALS RETOUR SUR PRAZ-SYR-ARLY 2001.

Et "LOREN FACE AUX ALEAS DE LA VIE" : BULLETIN… N° 74 TOME 1 DE JUILLET 2004 et http://jeaninerivais.fr Rubrique ART SINGULIER. 

Et aussi : TEXTE DE JEANINE RIVAIS  : http://jeaninerivais.jimdo.com/ RUBRIQUE FESTIVALS RETOUR SUR BANNE 2002 et 2003.

VOIR AUSSI : "CINQ QUESTIONS A…" : BULLETIN DE L'ASSOCIATION LES AMIS DE FRANCOIS OZENDA N° 75 Tome 1 d'AVRIL 2004. Et http://jeaninerivais.jimdo.com/ Rubrique FESTIVALS : RETOUR SUR PRAZ-SUR-ARLY 2003.

POSTIC EVELYNE : TEXTE DE JEANINE RIVAIS : "VOYAGES IMAGINAIRES ? JARDINS D'EDEN ? CIVILISATIONS INCONNUES ? LES ŒUVRES D'EVELYNE POSTIC" :  N° 67 DE JANVIER 2000 DU BULLETIN DE L'ASSOCIATION LES AMIS DE FRANCOIS OZENDA. Et UNIVERS SINGULIERS : "THYRARD ET POSTIC".

AUSSI TEXTE DE JEANINE RIVAIS : MUTATIONS CHEZ LES ALLOCHTONES D'EVELYNE POSTIC" : http://jeaninerivais.fr Rubrique ART CONTEMPORAIN. 

Et http://jeaninerivais.jimdo.com/ RUBRIQUE ART CONTEMPORAIN.

BERARD SYLVIE : ENTRETIEN AVEC JEANINE RIVAIS : http://jeaninerivais.jimdo.com/ RUBRIQUE COMPTES-RENDUS DE FESTIVALS : BANNE 2012.

CRESPIN JOËL : TEXTE DE JEANINE RIVAIS : COUTURES ET FANTASMES TISSUS D’HUMOUR NOIR, chez JOEL CRESPIN, peintre" : N° 58 de septembre 1996 du DE L'ASSOCIATION LES AMIS DE FRANCOIS OZENDA.

Et LA CRITIQUE PARISIENNE N° 32 DE JUIN 1997.

VOIR AUSSI : "CINQ QUESTIONS A…" : BULLETIN DE L'ASSOCIATION LES AMIS DE FRANCOIS OZENDA N° 75 Tome 1 d'AVRIL 2004. 

Et http://jeaninerivais.jimdo.com/ Rubrique FESTIVALS : RETOUR SUR PRAZ-SUR-ARLY 2003.

Et TEXTE DE JEANINE RIVAIS  : http://jeaninerivais.jimdo.com/ RUBRIQUE FESTIVALS RETOUR SUR BANNE 2003.

Et ENTRETIEN AVEC JEANINE RIVAIS : http://jeaninerivais.fr Rubrique COMPTES-RENDUS DE FESTIVALS : NOTTONVILLE 2007. 

Et : COURT TEXTE DE JEANINE RIVAIS : http://jeaninerivais.jimdo.doc/  Rubrique FESTIVALS : 6e BIENNALE DE SAINT-ETIENNE 2018

URSIN CATHERINE : ENTRETIEN AVEC JEANINE RIVAIS : http://jeaninerivais.jimdo.com/ Rubrique RETOUR SUR LE PRINTEMPS DES SINGULIERS 200. 

 ET AUSSI  : http://jeaninerivais.fr  COMPTES-RENDUS DE FESTIVALS: "COURANTS D'ARTS" NOTTONVILLE 2007.

Et : TEXTE DE JEANINE RIVAIS : http://jeaninerivais.jimdo.doc/  Rubrique FESTIVALS : 6e BIENNALE DE SAINT-ETIENNE 2018

RONDARD CHARLOTTE :TEXTE DE JEANINE RIVAIS : "LA VIE EN NOIR ET TRISTES COULEURS DE CHARLOTTE RONDARD" : : http://jeaninerivais.fr Rubrique  ART SINGULIER.

Vernissage  le vendredi 11 janvier à partir de 18h30

Exposition du 12 janvier au 2 février 2019

 

********************

LYON :

GALERIE LE CŒUR AU VENTRE : 27 rue Tramassac 69005 Lyon. Tél: 06 86 10 36 70. Jeudi/Samedi : 14h/19h.

********************

LYON :

GALERIE LICENCE IV : 5 rue du Gouvernement, angle rue Saint-Jean, 69005 Lyon. Tél : 09.52.52.01.56.

********************

LYON :

GALERIE L'ŒIL ECOUTE : 3 quai Romain Rolland, 69005 Lyon. TLJ. : 15h/19h. Weekend : 11h/19h.

********************

LYON :

GALERIE MATHIEU : 48 rue Burdeau, 69001 Lyon. Tél : 04 78 39 72 19. Mercredi/Samedi :14 h 30/19 h.

**** Ronde d'artistes

Vernissage le 24 janvier 

Exposition du 24 janvier au 6 mars 2019.

 

********************

LYON : 

GALERIE PAUL RIPOCHE : 6 rue Burdeau, 69001 Lyon. Mercredi/Samedi : 14h/19h.

********************

LYON : 

GALERIE RACONT'ARTS 13 Quai de la Pêcherie, 69001 Lyon. Tél : 09.70.35.54.22. Mardi au samedi :  10h30-12h30 et 14h30-19h00. Dimanche: 10h30-13h00

********************

LYON :

LES GALERIES DE LA TOUR : 16 rue du Bœuf, 69005 Lyon. Quartier Saint-Jean. Mardi/Vendredi : 14h/19h. Samedi/Dimanche : 14h30/20h30.

 

********************

LYON : 

ORANGERIE DU PARC DE LA TETE D'OR : Lundi/Vendredi : 14h/19h. WE : 10h/19h.

 

LYON :

REGARD SUD GALERIE : 1/3 rue des Pierres Plantées, 69001 Lyon. Tél & fax 04 78 27 44 67. Mardi/Samedi : 14h/19h

**** FARIDA HAMAK * "Border ine, au détour du Jourdain.

* « Né dans les montagnes libanaises, le Jourdain arrose le Liban, la Syrie, Israël, la Palestine et La Jordanie avant de finir sa route dans la mer Morte. Depuis la guerre des Six-Jours, en 1967, la vallée du nord est devenue zone militaire. 

Revenant le plus souvent dans les mêmes lieux, j’ai rôdé autour du Jourdain, caché, en contrebas, fleuve exilé aux rives semées de miradors et de barrages militaires. Petits bouts de miroirs interdits, série intemporelle de détails et de paysages, décalés de la réalité. 

La vallée est une terre d’excitation et d’extrêmes, basculant d’une lumière violente à l’obscurité soudaine, d’une joyeuse plénitude à un incompréhensible effacement. Dans la Bible, elle est décrite comme le jardin de Dieu. » (NDLG)

Vernissage le Mardi 15 janvier 2019 à partir de 18h30

Exposition du 15 janvier au 9 Mars 2019.

********************

LYON :

GALERIE VINGT-CINQ CAPUCINS : 25 rue des Capucins, 69001 Lyon. Tél : 07.60.39.49.60. Mercredi/Samedi : 15h/19h.

********************

MAISONS-LAFFITTE : 

CENTRE IANCHEVELICI :6 Ruelle de la Vieille Eglise, 78600 Maisons Laffitte.. 01.34.93.11.49.

Lundi/Samedi : 9h/12h - 14h/18h. Dimanche :Fermé

**** SYLC : "Avec ou sans cavalier" : Peintures.

"Imaginée et conçue par l’artiste SylC, cette exposition s’articule autour d’une vingtaine de ses oeuvres les plus récentes, regroupant des peintures, des dessins, des sculptures et une installation.

Au-delà du clin d’oeil complice à la Cité du Cheval, l’exposition « Avec ou sans cavalier » propose, au travers de prismes opposés, une réflexion sur les chemins de nos vies, en harmonie ou en totale liberté selon que l’on soit accompagné ou non. Mais dans cette exposition, point de couples humains représentés. SylC nous convie dans une odyssée extraordinaire à visiter son monde peuplé de créatures étranges, chevaux baroques, centaures et autres chimères, dans une mise en scène où l’animal est parfois partenaire de l’homme, parfois libre et sauvage, seul maître de ses instincts.

Lorsqu’il devient monture, l’animal est en parfaite osmose avec son cavalier ; d’une manière toutefois bien différente de celle des grands classiques de l’Art où le cheval glorifie si souvent celui qui le monte. Ici, l’homme tend à devenir cheval en s’appropriant son enveloppe corporelle ou en lui empruntant son identité. Dans une subtile alchimie, l’un devient le reflet de l’autre. Ils fusionnent et leurs corps ne font plus qu’un dans une sorte de ballet délicat. Tels deux danseurs interprétant une chorégraphie amoureuse de manière instinctive, le  cavalier souffle à sa monture le chemin à suivre et, dans un parfait tempo, la guide imperceptiblement.

Au sentiment d’harmonie douce et idéale existant entre l’animal et son cavalier s’opposent la fougue et l’âpreté de la bête en liberté. Dans les grands espaces, elle laisse s’exprimer ses instincts révélés à l’état brut ; elle se cambre, elle se cabre, et, sans compromis, redevient seule maître des postures de son corps indompté"… 

Cette opposition délibérément voulue plonge le regardeur dans un spectacle troublant. En découlent des scènes et des représentations irréelles, avec ici un cheval à cinq têtes, là un animal sauvage au visage d’enfant, ou encore là une créature hybride montée par un cavalier fantomatique…

“Avec ou sans cavalier” témoigne aussi d’une nouvelle avancée dans les recherches de l’artiste, de l’influence réciproque et de l’interpénétration de quatre médiums dans le travail de la plasticienne aujourd’hui. Au trait rouge si caractéristique des travaux de SylC sur papier s’opposent des sculptures en grès aux lignes rondes dans lesquelles s’affrontent le noir et le blanc. Encore assez méconnu car peu souvent présenté, ce travail transpose merveilleusement l’univers onirique et sensible de l’artiste en volume. Les peintures les plus récentes nous dévoilent un parti pris allant vers une recherche graphique accentuée, où la ligne du trait se fait plus présente et où les formes s’estompent. A ces trois disciplines s’ajoutera pour la première fois une installation, “Human Horses’ Souls”, conçue et réalisée par SylC spécialement pour les lieux.

Situées dans le coeur de l’église, deux robes fantomatiques éclairées de milles lucioles et coiffées d’un masque équin surplombent dans un halo de lumières diffuses une chimère irréelle de terre cuite. (NDLG)

VOIR AUSSI : ENTRETIEN AVEC JEANINE RIVAIS : http://jeaninerivais.fr  "COURANTS D'ARTS" NOTTONVILLE 2007.

Exposition du 30 mars au 14 avril 2019.

********************

MARCIAC : 

ANE BLEU : Ruelle à l'angle du 19 rue Saint-Pierre, 32230 Marciac. Tél : 06.87.54.70.17. Mercredi/Dimanche : 15h/19h.

********************

MARIGNY-SUR-YONNE : 

ALTER EGO : 20, rue Jean-Baptiste-Rigaud, hameau de Sauvigny, 58800 Marigny-sur-Yonne (France). Tél. : 06 83 71 99 10. 

********************

MARSEILLE : 

GALERIE ETMOIETMOI : 8, Boulevard Notre-Dame, 13006, Marseille. Tél :  04.91.54.08.88. 

********************

MARSEILLE :

LA COMPAGNIE LIEU DE CREATION : 19 rue Francis de Pressensé, 13001 Marseille. Tél : 04.91.90.04.26. Mercredi/Samedi : 15h/19h.

**** VALERIE HORWITZ et GARY HURST : "Encore".

Encore vient toucher en nous la fulgurance de ce qui anime ou détruit le désir, de ce qui le fait persister comme énigme.

Après Tu, sempre une installation sur le sida de yann beauvais présentée en 2004, Encore est la deuxième exposition de La compagnie qui porte directement sur les langages de la maladie avec des enjeux esthétiques, politiques et intimes.

Le point de vue sur la maladie est souvent confisqué par le milieu médical. Ici, les artistes font d’abord vivre le point de vue du malade, depuis une perspective autobiographique pour Valérie Horwitz, depuis les textes de Catarina Inês Gomes Moraes via les documents et la recherche de l’anthropologue João Biehl pour Gary Hurst.

Exposition jusqu'au 9 février 2019.

 

********************

MARSEILLE : 

LA FRICHE DE MAI : 41 rue Jobin, 13003 Marseille. Tél : 04.95.04.95.95. Lundi : 11h/18h. Mardi/Samedi : 11h/19h. Dimanche : à partir de 12h30.

********************

MARSEILLE :

GALERIE POlYSEMIE : Polysémie 12 rue de la Cathédrale 13002 Marseille Tel : 04.91.19.80.52. Mardi/ Samedi : 14h/18h30.

********************

MARSEILLE :

L'ANTRE DE MONDE : 40 Rue Estelle, 13006 Marseille. (escalier du Cours Julien) Tél : 06 36 88 42 49. Mardi et Mercredi : 14h /21h. Jeudi au Samedi : 14h/1h.

********************

MAURIAC : 

MEDIATHEQUE :  Rue du 11 Novembre, 15200 Mauriac. Tél : 04.71.67.35.81.Lundi/Mardi : 13h/18h. Mercredi/vendredi : 10h30/18h. Samedi : 10h30/16h30.

****GHYSLAINE ET SYLVAIN STAELENS : "Les gardiens" : Sculptures.

VOIR AUSSI : ENTRETIEN AVEC JEANINE RIVAIS : http://jeaninerivais.jimdo.com/ Rubrique RETOUR SUR LE PRINTEMPS DES SINGULIERS 2003. Et ENTRETIEN AVEC JEANINE RIVAIS :

 ET AUSSI : TEXTE / " QUAND S'OUVRE LE COCON,  dans l'œuvre de SYLVAIN et GHISLAINE STAELENS, sculpteurs" : http://jeaninerivais.fr  Rubrique : ART SINGULIER

Vernissage le vendredi 7 décembre à 18h.

Exposition du 4 décembre 2018 au 30 janvier 2019.

 

********************

MIALET : 

CHEZ MIALET : rue Jacques Bernard, 30140 Mialet. Tél : 04.66.54.18.90. Mardi/Samedi : 10h/18h.

********************

MOLIETS ET MAA :

GALERIE REG'ARTS EN MARENSIN (115 rue du Grand Caunègre, 40660 Moliets et Maa. Tél : 06.37.71.78.71. TLJ. : 10h/13h et 15h/18h.

********************

MORAS-EN-VALLOIRE : 

LA BOULANGERIE D'ART : Ruelle de la Porte Meyne, 26210 Morans en Valloire. Sur rendez-vous au : 06.02.25.97.77.

**** LOREN : Peintures.

VOIR AUSSI : 

: TEXTE DE JEANINE RIVAIS : "PEINTURE ET MILITANTISME DE Loren" : BULLETIN DE L'ASSOCIATION LES AMIS DE FRANCOIS OZENDA N° 67 DE janvier 2000.

Et TEXTE DE JEANINE RIVAIS :  N° 71 de Janvier 2002, DU BULLETIN DE L'ASSOCIATION LES AMIS DE FRANCOIS OZENDA, dans le cadre du Ve festival de Praz-sur-Arly. 

Et http://jeaninerivais.jimdo.com/ Rubrique FESTIVALS RETOUR SUR PRAZ-SYR-ARLY 2001.

Et "LOREN FACE AUX ALEAS DE LA VIE" : BULLETIN… N° 74 TOME 1 DE JUILLET 2004 et http://jeaninerivais.fr Rubrique ART SINGULIER. 

Et aussi : TEXTE DE JEANINE RIVAIS  : http://jeaninerivais.jimdo.com/ RUBRIQUE FESTIVALS RETOUR SUR BANNE 2002 et 2003.

VOIR AUSSI : "CINQ QUESTIONS A…" : BULLETIN DE L'ASSOCIATION LES AMIS DE FRANCOIS OZENDA N° 75 Tome 1 d'AVRIL 2004. Et http://jeaninerivais.jimdo.com/ Rubrique FESTIVALS : RETOUR SUR PRAZ-SUR-ARLY 2003.

Exposition du 21 novembre 2018 au 21 janvier 2019.

********************

MORET-SUR-LOING : 

ATELIER LE VIVIER : 12 rue de l’église Moret-sur-loing. Tél : 06.80.73.87.96.Vendredi, Samedi, Dimanche : 10h/12h, 14h30/18h (19h le samedi).

********************

MOUGINS :

GALERIE SINTITULO : 10 rue Commandeur, 06250 Mougins. Tél : 04.92.92.13.25. Mardi/Samedi : 10h/12h et 14h/19h.

********************

KAISERSBERG-VIGNOBLE : 

L'ARSENAL  : 10h/19h.

********************

LIEGE (Belgique) : 

GALERIE 23 : Boulevard de la Sauvenière 23. 4000 Liège.

**** JEAN THOMANNE : Peintures.

VOIR AUSSI : TEXTE DE JEANINE RIVAIS : " JEAN THOANNE, UN RECALCITRANT DE L'ART" : http://jeaninerivais.jimdo.com/ Rubrique  FESTIVALS : BIZ'ART FESTIVAL : HAN-SUR-LESSE 2017. Pages des Nouveaux.

Vernissage le vendredi 1er février à 18h.

Exposition du 1er au 3 février 2019.

 

********************

LONDRES :

THE GALLERY OF EVERYTHING : 4 Chiltern Street, Londres W1. Tél : +44 207 486 8908. Mardi/Samedi : 11h/19h. Dimanche : 14h/18h.

**** OLGA FRANTSKEVICH : "Of a life/time" : Tapisseries.

Vernissage dimanche 2 décembre de 14h à 18h.

 

Pour le dernier weekend de 2018, la galerie vous invite avant l'interruption hivernal. Pour le dernier weekend de 2018 il y aura des œuvres spéciales de cadeaux et de livres et les photographie centenaires du pionnier photographe / WILSON BENTLEY.

 

L'EXPOSITION DES TAPISSERIES D'OLGA FRANTSKEVICH SE POUSUIVRA JUSQU'AU DIMANCHE ET REPRENDRA EN 2019.

********************

LUXEMBOURG: 

AW Luxembourg : ART WEEK : Halle Victor Hugo, 60 avenue Victor Hugo1750 Luxembourg.

********************

MADRID (Espagne) :

GALERIA TOURNEMIRE : Plaza de las Salesas 2. 28004 Madrid. Tél : (0034) 919 205 818.

**** JAVIER ARTICA : "Mécanismes de défense" : Peintures.

À la seule lecture du titre de l’exposition, nous sommes immédiatement amenés à penser à l’idée d’agression, et de ce fait, à celle de la protection comme unique issue. Javier Artica souhaite, en effet, énumérer à travers son œuvre les différents mécanismes de défense existants et cela grâce aux concepts d’immédiateté, de planification méticuleuse ou encore de développement de caractéristiques d’adaptation, produit de l’évolution. Dans les deux cas, il existe un état permanent de défense généré par le combat contre l’entropie, c’est à dire contre la tendance au désordre global. La survie fait ainsi allusion à la lutte, sachant que la stabilité est ce qui permet le maintien de l’ordre.

D’une part, l’artiste s’emploie à représenter comment l’Homme réagit face à une attaque provenant de l’extérieur. En faisant l'usage de murailles, de tranchées ou de canots de sauvetage, nous nous protégeons tel un animal le ferait en se cachant dans sa carapace. Au-delà d’une référence concrète à un conflit en particulier, Javier Artica nous montre de simples fragments de défense à travers l’Histoire. Il questionne aussi l’idée d’occultation chez l’agresseur et sa nécessité propre de protection. À ce sujet, le peintre met en avant divers comportements: certains se couvrent le visage au nom d’une idéologie tandis que d’autres se protègent les yeux avec des lunettes de soleil.(NDLG)

Vernissage le 22 novembre à 19h.

Exposition du 22 novembre 2018 au 2 février 2019.

********************