BANN'ART, DIX-HUIT ANS DE SURPRISES ET DE DECOUVERTES ! 

***** 

PREFACE

***** 

          Pourquoi cette rubrique nouvelle, concernant Bann'Art, alors que la rubrique "Festivals" regroupe toutes (ou presque) mes participations à celui-ci ? 

          Tout simplement parce que cette manifestation m'a, au cours de ces dix-huit années, permis de et obligée à fouir les œuvres de centaines d'artistes qui s'y sont égrenés année après année. 

Découvrir tant de créations originales, singulières, porteuses de tant de richesses, de fantasmes et de formes tellement inattendues, qui ont suscité si souvent en moi surprise et émotion.

Côtoyer tant d'artistes dont la marginalité correspondait à la mienne…

Constater que ce voyage s'est achevé (momentanément, je le souhaite) lors de cette terrible et stérile année 2020.

Mais vouloir espérer que, sortant du marasme, d'autres manifestations viendront poursuivre cette litanie de  beaux festivals du début du XXIe siècle ! 

 

          Et que, regrouper tous ces textes va me permettre de refaire ce "voyage" tellement protéiforme ! 

 

          Merci donc à Marthe Pellegrino, Présidente du début à la non-fin, dont la passion pour les artistes explique la longévité de "Bann'Art, Art singulier, Art d'aujourd'hui". Merci à son incontournable alter ego, Jean-Claude Crégut sans qui qui tout cela n'aurait peut-être pas été possible. Et merci à mon époux, Michel Smolec d'avoir toujours répondu "présent" lorsque je lui demandais de me conduire à Banne !!!

 

**********

          J'ai rencontré Marthe Pellegrino et Jean-Claude Crégut, lors d'une Assemblée générale du Bulletin de l'Association Les amis de François Ozenda, à Salernes, sous le sorbier de Jean-Claude et Simone Caire qui allaient devenir des amis très chers au cours de dix ans de collaboration. Et après! 

          D'emblée, Marthe m'a invitée à venir visiter son festival annuel. Dont acte. Nous étions en 2002. Dès lors, sauf lorsqu'un empêchement incontournable ne me l'a pas permis, j'y suis venue une fois par an ! Parfois deux ! 

       Et  j'ai participé de nombreuses fois aux préfaces des catalogues ou des monographies consacrées aux artistes dont la Présidente appréciait particulièrement les oeuvres, et j'ai eu le plaisir de découvrir dans les pages des artistes de ces beaux témoignages du fil des ans, mes textes ou des entretiens ! 

 Jeanine RIVAIS

 

***** 

          Tous ces textes et entretiens peuvent être consultés de 2006 à 2010, sur l'ancien site : http://jeaninerivais.fr, Rubrique COMPTES-RENDUS DE FESTIVALS ; puis jusqu'à ce jour sur le site actuel : http://jeaninerivais.jimdo.com/ Rubrique FESTIVALS.

 

          Les textes relatifs aux festivals 2004 et 2005 se promènent quelque part dans la stratosphère, rédigés sur d'anciens sites créés aux temps héroïques de l'Internet  et depuis longtemps disparus !! Qui a dit qu'une fois renvoyés vers les étoiles, ils étaient retrouvables pour l'éternité !!??