********************

PARIS :

A GALERIE : 12 rue Léonce Reynaud 75116 Paris. Tél : 06 20 85 85 85. Lundi/Vendredi : 10h/13h et 15h/19h. Samedi : 12h/19h.

********************

PARIS :

ARTAME GALLERY : 37 rue Ramponneau, 75020 Paris. Tél : 01.40.33.42.51. Mardi/Samedi : 14h/19h.

 

"L'étendue désertique ponce l'âme. L'éclosion de l'être en son principe originel se produit en silence. Le monde intériorisé devient genèse, ici, genèse d'une oeuvre... Cette expérience difficile donne un jour sa consistance, sa profondeur et sa grâce aux mots prononcés, aux gestes accomplis, aux lignes dessinées, inscrites au croisement du temporel et de l'intemporel, du vertical et de l'horizontal à la juste place où la matière et la lumière se retrouvent dans l'harmonie... Là où l’être se déploie afin que ses racines s'ancrent dans le ciel... 

Christian Manuel, écrits sur l'oeuvre de Terry Haass à l'occasion de son exposition au Musée du Dessin et de l'Estampe originale à Gravelines, 2017" (NDLG)

**** MARCELLE BENHAMOU : sculptures.

Exposition jusqu'à la fin avril 2017.

 

********************

PARIS :

ARTCUBE : Espace Néolux, Place Furstemberg, 75006 Paris. Tél : 06.48.10.28.45.

********************

PARIS : 

ATELIER ARNAUD : 6 rue Bertin Poirée 75001 Paris. Tel : 01 40 26 36 34. Mardi/Samedi  : 9h 18h30, sauf jeudi 11h/20h. Fermé dimanche et lundi

**** SYLVIA CONGIU : Peintures.

Exposition jusqu'au 30 Avril 2017.

 

********************

PARIS : 

ATELIER OBLIK : 50 rue de Laborde - 75008 Paris 2ème étage - Code 01A09. 15h/20h.  Tél : 06 23 81 68 41.

*******************

PARIS  :

BAB's GALERIE : 27 rue Casimir Périer, 75007 Paris. Tél : 06.52.8.57.42.

27/04 - 13h/19 //28/04 - 13h/19h // 02/05 - 15h/21h – Nocturne // 04/05 - 13h/19h // 05/05 - 13h/19h // 09/05 - 15h/21h - Soirée de décrochage avec la performance musical de l'auteur compositeur interprète Princess Jorge 

**** Baye Dam Cisse - Beya Gille Gacha (curatrice) - Neals Niat : "Des Gosses / 1er acte".

"Loin d’un afro-centrisme, c’est une vision complexe du monde qui est présentée à travers les créations de trois artistes contemporains et afro-descendants, Baye-Dam Cissé, Beya Gille Gacha, Neals Niat , nés en France entre 1986 et 1990, et par laquelle s’exprime une jeunesse trop consciente du monde dans lequel elle est contrainte de se construire.

Avec finesse et arrogance, les artistes fuient les clichés et le projet dans son intégralité, tout comme cette première exposition abordent certains des questionnements de cette génération, à la fois perdue et forgée dans une double culture qu'on murmure encore comme un concept : l’Afro-Européanité. - Beya Gille Gacha

La BAB's Galerie vous invite à découvrir l'exposition "DES GOSSES" qui mêle brillamment le fond et la forme, pour un questionnement sur l'identité." (NDLG)

Vernissage le 25 avril de 18h30 à 21h30.

********************

PARIS:

CENTRE CULTUREL CANADIEN : 5 rue de Constantine, 75007 Paris.  Tél : 01.44.43.21.90. Lundi/Vendredi : 10h/18h.

**** DIANNE BOS : "The sleeping green. Un no man's land cent ans après".

" Dianne Bos a emprunté le titre de cette exposition au célèbre poème Break of Day in the Trenches d’Isaac Rosenberg, poète et soldat de la Première Guerre mondiale. The Sleeping Green. Un no man’s land cent ans après est un ensemble de remarquables photographies prises dans le ‘no man’s land’ entre les tranchées du Front de l’Ouest. Accompagnant la commémoration du Centenaire des grandes batailles d’Arras et de Vimy, cette exposition cherche à ajouter une voix poétique cruciale aux discours sur la Grande Guerre.

 

Entre 2014 et 2016, Dianne Bos a parcouru les champs de bataille de France et de Belgique où ont combattu les soldats canadiens. Elle emploie différents appareils photos anciens et sténopés, y compris un appareil vieux de cent ans, pour photographier ces terres un siècle après la Grande guerre. De retour au Canada, elle poursuit son travail sur les images en chambre noire, incorporant au cours du tirage argentique des objets issus des sites de combats : pierres, feuilles, une balle de fusil... En les éparpillant sur le papier lors du processus d’impression ainsi qu’en détourant, brunissant et superposant des cartes du ciel, elle produit un palimpseste visuel propre à exprimer la profondeur émotionnelle de ces paysages extraordinaires. 

 

The Sleeping Green parle de la guerre indirectement, et tient compte du point de vue, réel et imaginaire, de ceux qui l’ont vécue et de ceux que ce vécu interpelle aujourd’hui.

 

L’histoire de Dianne Bos avec la France a, depuis plusieurs années, à voir avec le paysage, l’architecture et la photographie. Elle a à voir avec la mémoire des lieux, des œuvres d’art et de ces objets précieux de la culture populaire qui nous rattachent à des mondes disparus. The Sleeping Green s’inscrit dans cette histoire et ses images ne représentent pas autant qu’elles suggèrent un contact fugace mais puissant avec les sites historiques du Front de l’Ouest. La vision a quelque chose d’irréel car des images se cumulent, comme dans nos têtes. Les avions de guerres y sont des fantômes, ils sont évoqués par une balle authentique venue du passé pour impressionner une pellicule et trouer un ciel embrasé. Les moutons y sont des anges, broutant paisiblement sur une pelouse endormie." (NDLG)

Vernissage le samedi 1er avril de 16h à 20h. 

Exposition 3 avril au 8 septembre 2017.

 

********************

PARIS :

CENTRE CULTUREL SUISSE : 38 Rue des Francs Bourgeois 75003 Paris. Tél : 01 42 71 44 50. Mardi/Vendredi : 10h/18h. Samedi/ Dimanche et fériés: 13h/19h.

**** SILVIA BÄCHLI et ERIC HATTAN : "Situer la difference"

" Elle dessine, il bricole. Ils mêlent leurs regards depuis plus de 35 ans. Les positions artistiques de Silvia Bächli et d’Eric Hattan sont bien distinctes, mais recèlent davantage de proximités qu’il n’y paraît à première vue. Le CCS leur a proposé d’imaginer ensemble les trois expositions de ce printemps, réunies sous le titre Situer la différence.

Silvia Bächli considère ses dessins comme des mots, des notes, avec lesquels elle compose des «phrases musicales» au mur. Eric Hattan récolte dans la rue divers objets et matériaux avec lesquels il construit ses sculptures et installations. Pour l’un comme pour l’autre, le lieu est la première chose qui les occupe quand ils préparent une exposition.

Pour la grande salle du CCS, ils proposent une articulation spatiale inédite dans laquelle ils disposent des œuvres récentes. Dans la pièce sur cour, ils présentent des œuvres nouvelles en deux temps. Dès le 28 avril, une série de collages que Silvia Bächli a composé en écho à des poèmes de Florian Seidel, et une sculpture in situ qu’Eric Hattan construit en recyclant des éléments de mobilier trouvés dans l’espace public parisien. Puis, à partir du 3 juin, un projet conçu à quatre mains spécifiquement pour le CCS." (NDLG)

Expositions du 28 avril au 16 juillet 2017

********************

PARIS : 

CENTRE SOCIAL ANNAM : CAF, 4 rue d'Annam, 75020 Paris. Lundi/Vendredi : 10h/17h.

**** Parmi les exposants : MIHO HIRAKAWA : Peintures.

Exposition jusqu'au 28 avril 2017.

 

********************

PARIS : 

CLOITRE DES BILLETTES : 24 rue des Archives, 75004 Paris. TLJ. : 11h/19h. Dimanche : 13h/19h.

********************

PARIS : 

EGLISE DE LA MADELEINE : place de la Madeleine, 75008 Paris. Tél : 01 44 51 69 00. TLJ. : 9h/19h.

********************

PARIS : 

ESPACE BEAUREPAIRE : 28 RUE Beaurepaire, 75010 Paris. Tél : 06.60.78.11.00.

********************

PARIS :

ESPACE CHRISTIANE PEUGEOT : 62 rue de la Grande Armée, 75017 Paris. Tél : 06.60.48.12.34. TLJ. 14h30/18h.

**** NOËL ROCH ET FLORENCE LEMIEGRE : Sculptures et peintures.

Vernissage le mardi 28 février à 18h30.

********************

PARIS :

ESPACE EQART : 37 rue des petites écuries – 75010 Paris. Tél : 06 66 04 35 30. Lundi/Samedi : 10h/21h.

Exposition jusqu'au 3 avril 2016.

********************

PARIS :

FONDATION ALLIANCE FRANCAISE : 101 Boulevard Raspail, 75006 Paris. Tél : 01.45.44.52.10. Lundi / Mardi :8h30-18h45

Mercredi / Jeudi / Vendredi :8h30-17h45

Horaires d'été (du 1er juillet au 31 août 2015) : Du Lundi au Vendredi : 8h30-17h30

********************

PARIS :

FONDATION CALOUSTE GULBENKIAN : 39, Bl. de La Tour Maubourg, 75007 Paris. Tél. 01 53 85 93 76. Lundi/Vendredi : 9h/18h. Samedi : 11h/18h.

********************

PARIS : 

FONDATION CARTIER pour l'art contemporain : 261  boulevard Raspail, 75014 Paris. TLJ sauf lundi : 11h/20h. Nocturne le mardi jusqu’à 22h.

**** AUTO PHOTO DE 1900 A NOS JOURS.

"Trente ans après l’exposition Hommage à Ferrari, la Fondation Cartier pour l’art contemporain met de nouveau à l’honneur l’automobile en présentant Autophoto, une exposition consacrée aux relations entre la photographie et l’automobile. Dès son invention, la voiture a façonné le paysage et bouleversé notre conception du temps et de l’espace. Elle influence ainsi les pratiques et les recherches artistiques des photographes, leur offrant à la fois un nouveau sujet, une nouvelle manière de découvrir le monde et un nouveau moyen d’expression. 

Sur une idée de Xavier Barral et Philippe Séclier, Autophoto invite à découvrir les multiples facettes de l’univers automobile – esthétiques, sociales, industrielles, environnementales – à travers plus de 450 œuvres du début du XXe siècle à nos jours. L’exposition réunit près de 100 photographes historiques et contemporains du monde entier, parmi lesquels des grands noms de la photographie comme Jacques Henri Lartigue, William Eggleston, Lee Friedlander ou Andreas Gursky, ainsi que de très nombreux artistes peu connus du grand public comme Justine Kurland et Jacqueline Hassink. Tous partagent une fascination pour l’automobile et ses formes ou l’utilisent comme outil pour capter le monde qui les entoure.(NDLG)

Exposition du 20 avril au 24 septembre 2017.

********************

PARIS :

FONDATION D'ENTREPRISE RICARD : 12 rue Boissy d'Anglas 75008 Paris. Mardi/Samedi : 11h/19h. Sauf jours fériés.

****  Eva Barto, Hélène Bertin, Morgan Courtois, Tristan Garcia & Agnès Gayraud, Rochelle Goldberg, Pierre Huyghe, K.r.m. Mooney et Pierre Paulin.

" Rien ne nous appartient : Offrir commence par un sentiment. Un tiraillement entre le constat d’une réalité qui demande qu’on l’éclaire, et le désir qu’une œuvre garde toujours une part de pénombre. Dans la pénombre, les corps à demi-éclairés échappent au sens, et attirent. Ils appellent à être compris, mais en même temps leur approche est incertaine et ne promet aucune fin jouée d’avance. Sur ce chemin se trouve la possibilité de vides, et d’événements.

Rien ne nous appartient : Offrir tente d’aller avec cette incertitude. A rebours d’un éclairage direct qui prétendrait faire barrage aux effets déstabilisants de corps indistincts, le projet souhaite s’y ouvrir. L’environnement, les conditions de production, ceux qui la regardent, seront joués avec l’œuvre comme un ensemble mouvant où les éléments s’éprouvent les uns les autres. Tel un espion qui profite d’une situation, les éléments – humains ou non – qui entrent dans l’ensemble peuvent y prendre part, s’emparer de quelques parties, et sortir.

Rien ne nous appartient : Offrir est le fruit d’une résidence. En quête d’une zone d’incertitude, les participants ont été réunis au préalable. Le lieu et les modalités de l’échange étaient à l’image de l’intention ; une utopie, presque. Au milieu de temps intimes, la part manquante de la rêverie et de l’oisiveté dans l’histoire récente de l’exposition, posait question. Traitant différents médiums, venant de différentes régions de France ou de l’autre côté de l’Atlantique, chacun s’est déplacé de son centre, puis, de proche en proche, a joué ses idées sous d’autres conditions. Ce fonctionnement par voisinage, superposition et points de croisements a mené à une décision commune pour le projet et impulsé des œuvres individuelles.

Puisque rien ne nous appartient, nous ne cesserons pas de désirer offrir" (NDLR)

Exposition jusqu'au 6 mai 2017.

********************

PARIS : 

GALERIE ALAIN LE GAILLARD : 19 rue Mazarine, 75006 Paris.

Et 

LE MINOTAURE : 2 rue des Baux-arts, 75006 Paris.

Ouvertures des deux galeries : Mardi/Samedi : 11h/13h et 14h/19h.

********************

PARIS : 

FRENCH ARTS FACTORY : 19 rue de Seine, 75006 Paris. Tél : 01.77.13.27.31.

**** Marie-Madeleine VITROLLES, Anna GOLICZ-COTTET, Emmanuel BOUR : "Humanité, édition 2017"

"L’Humanité sans cesse renouvelée… Ce thème cher à la galerie, a connu un grand succès lors de sa première édition en septembre 2015. La femme est toujours omni présente, elle laisse cette fois-ci un espace à son alter ego … pour ne pas faire de jaloux !

 Elles se dressent, groupées ou seules, maîtrisent leur espace, les femmes de Marie-Madeleine Vitrolles ne sont pas pour autant dominantes, arrogantes et encore moins conquérantes. Bien au contraire, elles véhiculent une positivité entraînante dans leur quête de vie, elles sont des phares, des témoins, des guides, et l’on se surprend déjà à avoir besoin d’elles, à les aimer.

Entre l’utilisation de la calligraphie, la maîtrise de l’espace, le choix de la matière, l’utilisation des lignes brisées, pourquoi enfermer  arbitrairement la représentation  de la femme ? Le talent  d’Anna sert une œuvre aboutie dont l’interprétation nous appartient. Les représentations féminines d’Anna Golicz-Cottet envoient une succession de messages, immédiatement lisibles, et c’est brillamment réussi.

Emmanuel Bour  en travaillant les bois indigènes de sa région fait renaître la matière. L’alternance des pleins et des vides donne à ses compositions une présence ambivalente, entre abstraction et figuration. Ce que la nature procure l’intéresse autant que ce qu’il peut façonner lui-même. Ce va-et-vient entre intentions et découvertes, affirme une matérialité maîtrisée. La synthèse aboutie de son travail sert une puissance créatrice étonnante." (NDLG)

 Vernissage jeudi 27 avril.

Exposition du 27 avril au 17 juin 2017 

********************

PARIS :

GALERIE ART AUJOURD'HUI : 8 rue Alfred Stevens. 75009 Paris. Tél : 01 71 37 93 51. Jeudi/Dimanche : 15h/20h et sur rendez- vous.

********************

PARIS :

GALERIE ART' ET MISS : 14 rue Sainte Anastase, 75003 Paris. Tél : 01.84.17.59.17. Mercredi/Samedi : 12h/19h. Dimanche : 14h/19h.

********************

 PARIS :

GALERIE ARTS D'AUSTRALIE/STEPHANE JACOB : 179 Boulevard Pereire, 75017 Paris. Tél : 01.46.22.23.20. RDV seulement.

********************

PARIS : 

GALERIE B&B : 6 bis rue des Récollets, 7010 Paris. Lundi/Vendredi : 14h/20. Samedi : 10h/20h. Dimanche : 10h/18h.

********************

PARIS :

 GALERIE BEATRICE SOULIE :  21,rue Guénégaud, 75006 Paris. Tél :01.43.54.57.01.Lundi/Samedi : 14h/19h.

**** TRESORS CACHES : La réserve au grand jour : Artistes de la galerie et d'ailleurs.

Exposition du jeudi 13 avril au samedi 16 mai 2017.

 

********************

PARIS : 

GALERIE BRUNO MASSA : 102 rue des Poissonniers, 75018 Paris.  Tél : 06.61.00.10.33.

********************

PARIS :

GALERIE CHRISTIAN BERST : 3-5, passage des Gravilliers, 75003 Paris. Tél / Fax : +33 (0)1 53 33 01 70. Mercredi/Samedi : 14h/19h ou sur rendez-vous.

**** DOMINIQUE THEATE : "In the mood forlove" : Dessins et peintures

"Porteur de handicaps physiques et mentaux suite à un grave accident, ce Liégeois de naissance a ressuscité d’une mort sociale certaine en prenant crayons et pinceaux pour forcer le destin et incarner dans ses dessins le héros amoureux d'une vie nouvelle.

À une consonne près, Dominique Théate porterait un aptonyme parfait, tant son oeuvre met en scène une vie fantasmée. Ce long jeune homme né à Liège en 1968 se rêvait artiste, avant qu'un très grave accident de moto ne lui brise les ailes. Il avait 18 ans. Au travers de ses « Shéma (sic) me représentant » en pilote d’une grosse berline, en comédien à la mise parfaite, en fiancé comblé, en jeune homme bien sous tous rapports, Dominique Théate se projette, tente de recoller les morceaux que l’accident a fragmentés en lui. Il prend à témoin, conjure, invoque, revendique un futur, l’incarne dans sa geste votive. Il veut reprendre le cours des choses, forcer le destin, il a un plan pour ça, il en a fixé les étapes, les contours. Il existe (étymologiquement : sortir de, se manifester, se montrer). L’art est la fin et le moyen de cette reconquête, tout s’y assemble, s’y rassemble, s’y ordonne : le dessin forme le dessein. Il en est l’accomplissement. Sur la feuille, Dominique est là, face à lui même, la mise parfaite, les mots tracés dessous dansent et serpentent. Convoquent des lendemains enchantés. La vitesse, la puissance, l’amour sont comme des voeux chuchotés dans le sillage d’une étoile filante. Leur scintillement s’attarde dans nos rétines. Dominique a un plan, un schéma, « une représentation simplifiée et fonctionnelle d’un objet, mouvement ou processus » (Littré). Un plan. Simple. Fonctionnel. Une équation pour dire : « je vis », pour réclamer sa part de bonheur, sa dose d'amour. Les messages qui jalonnent ses dessins ressemblent aux petites annonces matrimoniales. Mais aux effusions torrides, Dominique - le pudique volubile - préfère l'amour courtois, le frôlement des mains, l'esquisse d'un baiser, la promesse d'un enlacement. Il se tient prêt, disponible, absolument énamouré." (NDLG)

Vernissage jeudi 27 avril de 18 h à 21 h

 

********************

PARIS :

GALERIE CLAIRE CORCIA : 323 rue Saint-Martin, 75003 Paris. Tél : 09.52.06.65.88

Lundi-vendredi 12h-19h/ Samedi 14h-19h // Ouvert dimanche 18 décembre 13h-19h

**** SERGIO MOSCONA : "Entre les lignes" : Peintures.

Exposition du 20 avril au 27 mai 2017.

 

********************

PARIS : 

GALERIE DA-END : 17 rue Guénégaud, 75006 Paris. Tél : 01.43.29.48.64. Mardi/Jeudi : 14h/19h, Vendredis et Samedis : 11h/19h.

********************

PARIS : 

GALERIE DE BUCI : 73 rue de Seine, 75006 Paris. Tél : 01.43.26.53.22. Mardi/Dimanche : 13h/19h.

********************

PARIS : 

GALERIE DES ATELIERS DE MENILMONTANT : 16 rue de la Mare, 75020 Paris. Lundi/Vendredi : 15H00 - 19H00 Le weekend :11H00 - 19H00.

********************

PARIS :

GALERIE DETAIS : 10, rue Notre-Dame de Lorette, 75009 Paris. Tél : 01 45 26 40 54. Mardi/Samedi : 11h/12h30 et 14h/18h.

****  AYAKO DAVID KAWAUCHI ∙ CORALINE DE CHIARA  : "Ce qui survit".

" Au travers de portraits réalisés au fusain, à la pierre noire ou au pastel gras, plus rarement à l’huile ou à l’acrylique, Ayako David Kawauchi semble faire flotter têtes et bustes sur le papier, à l’instar des yūrei, ces jeunes filles fantômes cherchant à entrer en contact avec les vivants.

Travaillant à partir de modèles vivants, l’artiste déplace leurs regards, qui ne croisent jamais celui du regardeur.

Perdus dans leurs pensées, ils regardent ailleurs ou nous tournent le dos, ouvrant notre propre regard à un prolongement indéfini. L’espace du dessin n’est déjà plus celui des corps qui lui font face : l’image n’est plus du ressort du monde physique.

Absorbée dans la contemplation de mondes extérieurs auxquels nous n’avons pas accès, une petite fille se tient près d’une fenêtre, devant un album ou sur la marge d’une pièce ouverte sur un néant bleu. Le cadrage ne donne à voir que son geste de voir, projeté vers un invisible qui ne se livre que par indices, comme un puzzle. Avalée par un bonnet ou par une chevelure, refermant les mains sur la bouche ou sur une coupe comme portée dans un rituel indécryptable, la petite fille, à chaque fois ni tout à fait la même, ni tout à fait une autre, se réfugie dans son mutisme.

Evoquant les icônes saintes ou les martyrs céphalophores portant leur tête dans leur main dans un ostensible renoncement au monde, les portraits sur fond doré forment un panthéon où se croisent des artistes, des critiques - des visionnaires.

Autonomes, toutes ces figures émergent de l’aplat, en positif.

L’omniprésence de la statuaire antique fait motif dans la peinture de Coraline de Chiara.

Devant la minéralité de la pierre, que l’on retrouve dans les fossiles ou dans les figurines de céramique, ou du métal, dans ses épaves, s’évapore la légèreté de voiles ou de rideaux semblant les camoufler.

Pourtant, ce camouflage reste imparfait : l’oeil le traverse pour accéder aux contours brouillés, floutés presque, qui se massent derrière lui. La pluralité des objets masqués appelle une pluralité de masques - à bien y regarder, les objets pourraient n’être qu’autant de prétextes à une exploration des moyens de leur dissimulation partielle.

Les toiles de Coraline de Chiara sont en recherche de cette stratification du regard, dans laquelle se révèle, au sens propre parfois, la persistance des images. S’il s’agit d’une survivance des images, celle-ci se déconnecte de toute temporalité. Si les sujets paraissent défier le temps, ils trouvent leur réalité dans une remontée de l’image à la surface de la toile. Pour le dire autrement : la survie opère ici moins que la survision à laquelle l’artiste invite.

La notion de profondeur de champ, employée pour définir dans le domaine de la photographie l’étendue de la zone sur laquelle s’ouvre l’appareil pour que l’oeil obtienne une image nette, se double ici du trouble de la vision provoqué par l’ivresse des profondeurs.

Au gré de leurs connivences, Ayako David Kawauchi et Coraline de Chiara prennent l’épaisseur du trait comme le lieu d’une bascule : pour la première, l’image demeure une surface impénétrable, ne donnant qu’un accès sourd au dessein qui se trame au-delà, l’oeil ne parvenant qu’à déchiffrer des formes mouvantes agissant en secret ; pour la seconde, la peinture plonge au coeur de la nature du regard, l’écartelant jusqu’à le mettre en défaut, au pied du mur, incapable qu’il est de rester, en repos, loin des objets.

Pour les deux, ce qui vit dans l’espace de l’oeuvre, plus que la tentative d’introduire une ressemblance, une proximité, avec la vie, c’est l’acte de voir qu’il y a de l’au-delà tapi dans la vision même. Représenter des objets, sans doute est-ce aussi les habiller du regard." (NDLG)

Exposition du 18 avril au 13 mai 2017

*********************

PARIS :

GALERIE DU CENTRE : 5, rue Pierre au Lard, (angle 22, rue du Renard). 75004 Paris Tél : 01 42 77 37 92. Mardi/Samedi : 14h/18h30.

**** ASCAL - AUTHOUART - BOSHIER - COMPIANO - Aurélie de la CADIERE - Antony DONALDSON - GRATALOUP - GUYOMARD - Jann HAWORTH - KRIKI - MORTEYROL - OBJECTAL - PROWELLER - Peter SAUL -TEYSSIER – TYSZBLAT : "Paris-Novi Sad 40 ans de passion"."L'exposition jumelle"

Une exposition relatant l'histoire d'une galerie française dans un muséeétranger est un fait très rare. C'est pourtant ce qui arrive à la Galerie du Centre : le MSUV à Novi Sad, second musée d'art contemporain de Serbie, met la Galerie du Centre à l'honneur en lui offrant ses cimaises du 27 avril au 27 mai 2017. Elle a choisi d'y montrer 16 artistes représentatifs du travail  accompli depuis plus de 40 ans.

"Jardin secret :

Si la majorité des artistes qui font la Galerie du Centre sont donc marqués par leur volonté de raconter des histoires dans leurs tableaux, de prendre position dans leurs récits, d’affirmer une conviction politique ou sociale, une exception confirme la règle : le précieux travail de Guy-Rachel Grataloup qui a amené Alain Matarasso comme il le dit lui-même  « dans une autre dimension ». Marqué par la philosophie, la métaphysique, la théosophie l’œuvre de Grataloup est celle d’un alchimiste. Ni figuratif, ni abstrait, il est un peintre symboliste qui confronte les éléments que sont l’air, la terre, l’eau et le feu. A côté de lui un autre artiste inclassable de la galerie est Jack Vanarsky dont les étranges sculptures animées nous plongent dans un univers proche du surréalisme. Il se rapproche de Hugh Weiss par son espièglerie, son côté blagueur, son goût pour le canular et la boutade.

Quand pour finir on demande à Alain Matarasso ce qui fait un bon galeriste il répond justement avec un air un peu espiègle et sympathique : «  J’ai toujours cherché à créer un équilibre entre l’artiste, l’amateur et moi au milieu… J’ai toujours considéré qu’il fallait réaliser des affaires saines pour qu’aucune des trois parties ne soit lésée. Il y a chez moi une vraie fidélité. C’est mon secret pour avoir duré. Il est très important de respecter ses clients. Il faut surtout être à l’écoute et ne pas les tromper sur la valeur des choses. C’est la clef de ma réussite. Je suis très fier que mon premier acheteur du 1er octobre 1973 soit aujourd’hui encore toujours un de mes clients ! Un bon galeriste c’est paradoxalement quelqu’un qui montre quelque chose que le public n’attend pas, que tout le monde ne connaît pas, qu’on va voir parce qu’on sait que l’on va être agréablement surpris. Par exemple à une époque plutôt que d’exposer comme tout le monde le travail de Robert Combas, qui est un artiste que j’admire beaucoup,  j’ai préféré faire découvrir Peter Saul ! Mais il y a toujours des artistes dont je regrette de ne pas avoir pu défendre l’œuvre comme Ron Kitaj, Allen Jones, Richard Lindner…. Quand on rentre dans ma galerie je tiens mon rôle qui n’est pas seulement celui de marchand mais aussi celui de passeur. L’important pour moi est de transmettre quelque choses aux visiteurs : de l’émotion, du savoir, de l’histoire, du plaisir, de la réflexion, de la méditation… Tout ce que propose au fond une bonne œuvre d’art. »   

Renaud Faroux, Historien d’art. Paris février 2017.(NDLG)

Vernissage jeudi 18 mai de 18h à 21h

Exposition du 18 mai au 24 juin 2017

********************

PARIS : 

GALERIE &CO119 : 119 rue Vieille du Temple, 75003 Paris.

**** ALAIN DISTER "HIPPIE DAYS" (1966-1968)

"L'association Alain Dister est heureuse de vous inviter à l'exposition "Hippie Days (1966-1968)".

 

Dans la vieille Frisco, au carrefour précis des rues Haight et Ashbury, on voit converger des flux de plus en plus nourris et bigarrés de teenagers en rupture, de draft dodgers (déserteurs de la conscription pour le Vietnam), de poètes beat : colliers de fleurs, pieds nus, effluves de marijuana. On vit au ras du sol, assis sur l'herbe dans le Golden Gate Park ou dans l'une des communautés qui bourgeonnent sur les collines, dans des crash pads en planches repeintes de couleurs vives. L'année suivante le "mouvement" est à son sommet: Summer of Love. Un âge d'or de la musique, qui entretisse ses ragas avec les riffs puissants des géniales guitares d'Hendrix, de Clapton, de Jerry Garcia...Tout se partage, les nourritures, les corps, les petites pilules magiques, et quelques germes adventices... qu'on va soigner à la Free Clinic.

Alain Dister vit goulûment ce moment précieux, dont il pressent qu'il est éphémère. Simultanément inside et outside, il déclenche ou...oublie de déclencher, soit parce qu'il est trop in it, soit parce qu'il est trop pauvre et que la pellicule manque. Il note, il croque, dans de petits carnets de toile cirée cousus. Il collecte des souvenirs, flyers de concerts, adresses griffonnées, feuilles de route, portraits fugitifs. Avec une immense tendresse, et toujours la distance critique, "documentaire"." (NDLG)

Vernissage le 23 mars à 18h.

Exposition du jeudi 23 mars au samedi 6 mai 2017.

********************

PARIS :

GALERIE FRANCOISE DURST : 15 rue de la Tour, 75116 Paris. Tél : 01.4.24.73.00. Mardi/Samedi : 10h/19h.

********************

PARIS : 

GALERIE HERVE COURTAIGNE, 53 rue de Seine, 75006 Paris Tél : 01 56 24 23 00

********************

PARIS :

 GALERIE HORS-CHAMPS : 13 rue de Thorigny / 75003 Paris. Tél : 09.53.48.14.04. Mardi/Samedi : 11h/19h et Dimanche 14h/19.

********************

PARIS : 

GALERIE INSULA : 24 rue des Grands Augustins 75006 Paris. Tél :  (06) 07 74 96 57 ou  (01) 71 97 69 57. Mardi/Samedi, 14h/20h et sur rendez-vous.

**** GUACOLDA : "Trait pour trait"

"Transcendant les clivages en cours, l'ensemble de ses pièces s’inscrit autant dans un concept cher à l'art contemporain que dans une tradition picturale éprouvée, et pourquoi ne pas dire classique. Sa démarche où foisonnent les citations et où le détournement s'impose en pivot, s'apparente à un vaste chantier au centre duquel l'image prime. Guacolda revisite avec audace les images mentales qui peuplent notre propre mémoire, de l’Odalisque d’Ingres à la Joconde en passant par les icônes contemporaines du cinéma. Elle grave, elle presse, elle superpose, elle entrelace, elle brode ce qui a été peint, ce qui a été photographié. « Retrouver le trait, la nervure, la trace initiale. Mettre à nu ces figures pour en percer le mystère et les faire miennes ». Car l’autoportrait est omniprésent dans ce jeu de miroirs où l’artiste ne cesse de se faire face à elle-même à travers les multiples visages connus dont elle s’empare. « Et cette femme qui pleure du fil, cette brisure brodée, cette force tressée de drame, cette nonchalance lascive gravée d’acier. Oui, c’est moi. Ce trait surtout. Ce trait. Dans son dénuement, son évidence, sa vérité, sa permanence, sa vitesse…Tout est autoportrait. Je est un autre. Je cherche cet autre. » Gabrielle, broderie inversée sur papier japonais, 110 x 77 cm, 2016 Dans son travail, les motifs évidés ne se signalent que par les contours, invitant le scrutateur à reconstituer dans une sorte de réflexe le corps manquant comme en dessin le tracé le suggère, comme en gravure la saillie le détermine, comme en peinture la masse insinue la forme." (NDLG)

Vernissage le jeudi 20 avril de 1830 à 21h.

Exposition du 20 avril au 20 mai 2017

********************

PARIS :

GALERIE KORALEWSKI : 92 rue Quincampoix, 75003 Paris. Tél : 01.42.77.48.93. Mardi/Samedi : 14h/19h.

**** ROBERT SOBOCINSKI et PATRICE VOLTA : "

Exposition du 8 avril au 29 avril 2017

 

********************

PARIS : 

GALERIE LA RALENTIE : 22-24 Rue de la Fontaine au Roi, 75011 Paris. TLJ. sauf le dimanche : 14h/19h 

*******************

PARIS :

GALERIE L'ART ET LA MATIERE : 22 rue Saint-Louis en L'Ile, 75004 Paris. Tél : 01.40.46.91.65. Jeudi/Dimanche : 14h30/19h.

********************

PARIS : 

GALERIE LELIA MORDOCH : 17 rue des Grands Augustins, 75006 Paris.  TLJ : 13h/19h.

**** ANDRE CHABOT : "Une histoire d'alliances" : "Installation photographique"

Vernissage le jeudi 27 avril à 18h. Signature du dernier livre de l'artiste : "Le crucifié conforme".

Exposition du 27 avril au 13 mai 2017.

 

PARIS : 

GALERIE LES YEUX FERTILES : 27 rue de Seine, 75006 Paris. Tél : 01.43.26.21.91. Marid/Vendredi : 14h/19h.  Samedi : 11h/13h et 14h/19h.

********************

PARIS : 

GALERIE LE MINOTAURE : 2 rue des Beaux-arts, 72006 Paris

ET 

GALERIE ALAIN GAILLARD : 19 rue Mazarine, 75006 Paris0

Mardi/Samedi : 11h/13h et 14h/19h.

********************

PARIS :

GALERIE L'ŒIL DE LA FEMME A BARBE : 105 rue de Quincampoix, 75003 Paris. Tél : 06.81.22.16.87.Mardi/dimanche inclus : 11h/20h.

********************

PARIS :

GALERIE L'ŒIL ET LA MAIN : 41 rue de Verneuil, 75007 Paris.

********************

PARIS :

GALERIE MAEGHT : 42 Rue du Bac, 75007 Paris. Tél : 01 45 49 05 96. Lundi/Samedi : 9h30/19h30.

**** MARCO DEL REY : "Invitation au voyage" : Peintures.

"La Galerie Maeght présente une exposition personnelle de Marco Del Re, intitulée Invitation au voyage. Plus d’une trentaine d’œuvres sont proposées, principalement des huiles sur toile et des linogravures rehaussées. L’exposition est accompagnée d’un ouvrage au titre éponyme, dont les textes sont signés par Vénus Khoury-Ghata et sa fille Yasmine Ghata. Paraît également, à l’occasion de cette exposition, un livre de bibliophilie, Poème maltais, écrit par Ivan Alechine et pour lequel Marco Del Re a réalisé treize lithographies originales." (NDLG)

Vernissage le jeudi 20 avril de 18h à 20h.

Exposition du 20 avril au 24 juin 2017,

 

********************

PARIS : 

GALERIE MARCILHAC : 8 rue Bonaparte, 75006 Paris. Tél : 01.43.26.47.36.

**** PAUL JOUVE : Peintures.

"Peintre voyageur infatigable, Paul Jouve dessina dans les plus grands zoos européens, parcourut le Maghreb, l'extrême et le moyen orient, l'Afrique, puis l'Amérique. Les études qu'il ramena de ses voyages émerveillent de leurs techniques raffinées et de leur énergie et vigueur nervurée des caractéristiques propres au style Art Déco.

Premier pensionnaire de la Villa Abd-el-tif à Alger, aux côtés de Léon Cauvy, Paul Jouve consacra sa vie à l'exaltation du monde animal. Il fut l’auteur des illustrations du "Livre de la Jungle" de Rudyard Kipling et obtint en 1925 le grand prix de l'Exposition Universelle des Arts Décoratifs. Ses œuvres sont présentes dans les collections des plus grands musées en France et à l’étranger." (NDLG)

Exposition du 21 avril au 3 juin 2017.

********************

PARIS : 

GALERIE MEDIART : 109 rue Quincampoix, 75003 Paris. Tél : 01.42.78.44.93. Mardi/Vendredi : 13h/19h. Samedi : 14h/19h. 

********************

PARIS : 

GALERIE NOËLLE ALEYNE : 18 RUE Charlot, 75003 Paris. Tél : 06.32.19.39.74. Mercredi/Samedi : 13h30/19h. Dimanche : 15h/19h. 

********************

PARIS :

GALERIE PARIS-BEIJING : 62 RUE TURBIGO, 75003 Paris. Tél : 01.42.74.32.36.

**** MYEONGBEOM KIM : "Amphibiologie

Vernissage le vendredi 4 mai de 18h à 21h.

Exposition du 4 mai au 17 juin 2017.

 

********************

PARIS :

GALERIE PARIS-BEIJING : 54 rue Vertbois 75003 Paris. Tél : 01.42.74.32.36

(et The 798 Art District, 4 Jiuxianqiao Road Chaoyang district, Beijing China)

********************

PARIS :

GALERIE PIERRE-MARIE VITOUX : Marais, 3 rue d’Ormesson Place du Marché Sainte-Catherine, 75004 Paris. Tél : 01.48.04.81.00. Mardi/Samedi : 14h/19h.

**** ABRAHAM HADAD : "Instantanés".

" Toujours ce monde étrange et familier qui n’est jamais tout à fait le même d’un tableau à l’autre… Nous nous surprenons à y pénétrer avec étonnement et délectation. Ses personnages nous dévisagent avec leurs yeux ronds candides ou voyeurs, s’affirment avec une évidence de vie. Ils fixent un temps, ils retiennent la présence, l’instant de tendresse, l’humour de l’attitude, la scène immobile où tout est dit.

Pétrifiés et vivants – fragiles et denses- intimes et énigmatiques, ils sont prêts pour la photo. Des instantanés de vie : avec le chat, avec leur bébé, au bain, à la campagne, en médaillons. Le mouvement suspendu de la femme qui peint des fleurs a comme fond de tableau le paysage de la fenêtre. Complice, la ligne de la colline et celle du ventre de la femme parlent de « renaissance ». La lecture iconique découle directement de la matière picturale et de la finesse des teintes. La peinture, onctueuse de ses pigments, est la chair même des tableaux d'Hadad.

Métier et talent de l’artiste font de cette exposition un « objet de contemplation ». M. V.

VOIR AUSSI : TEXTE DE JEANINE RIVAIS : DANS LE CADRE DE L'EXPOSITION DE LA COLLECTION CERES FRANCO :  "DESIRS BRUTS 6e FORUM LES ULIS" 2004. "LE PEINTRE ET SON MODELE ou INTIMITE ET SOLITUDE chez ABRAHAM HADAD" : http://jeaninerivais.jimdo.com/ Rubrique ART SINGULIER.

Vernissage le 27 avril 2017 à partir de 18h

Exposition du 27 avril au 27 mai 2017

********************

PARIS :

GALERIE PLANETE ROUGE : 25 rue Duvivier, 75007 Paris.Tél : 06.81.22.16.87. TLJ. : 11h30/20h. (fermée dimanche 25 et à 18h les 24 et 31).

********************

PARIS :

GALERIE POLAD-HARDOUIN : 86 rue Quincampoix 75003 Paris. Tél : +33 (0)1 42 71 05 29. du Mardi/Samedi : 11h/19h.

********************

PARIS :

GALERIE POLYSEMIE : 6 bis rue des Récollets 75010 Paris. Tél : 06 30 25 48 04 / 06 07 27 25 58. Lundi/Vendredi : 15h/20h Samedi 10h/20h . Dimanche 10h/18h.

********************

PARIS :

GALERIE RAUCHFELD 22 rue de Seine, 75006 Paris. Tél : 01.43.54.66.75.13h et 14h/19h.

****FRANCESCO MORETTI : "Silence"

Exposition jusqu'au 30 avril 2017.

 

********************

PARIS :

GALERIE ROBILLARD : 106 rue de la Folie Méricourt, 75011 Paris  Tél : 06 12 46 38 00

 Galerie sur cour, codes d'accès 28a12 puis 12a28, au rdc face au petit jardin.

********************

PARIS :

GALERIE SAMANTHA SELLEM, 5, rue Jacques Callot 75006 Paris. Du mardi au samedi, 11 à 13h et 14h30 à 19h

********************

PARIS : 

GALERIE GRAND E'TERNA : 3 rue de Miromesnil, 75008 Paris. Tél :01.42.65.14.46. TLJ. :11h/13h et 14h/19h.

********************

PARIS :

GALERIE 3032 : 32 rue de Bourgogne, 75007 Paris. Tel. 06 03 66 21 45. Mardi/Samedi : 14h/20h.

********************

PARIS :

GALERIE UNIVER : 6 Cité de l'ameublement, 75011 Paris. Tél : 01.43.67.00.67. Mercredi/Samedi : 14h/19h3

********************

PARIS :

GALERIE W MATIGNON : 35 avenue Matignon 75008 Paris. Tél : 01 42 54 80 24. Lundi/Samedi : 11h/19h.

********************

PARIS :

GALERIE W MONTMARTRE : 44 rue Lepic 75018 Paris. Tél : 01 42 54 80 24. TLJ. : 10h30 / 20h.

********************

PARIS :

HOTEL JULES ET JIM : 11, rue des Gravilliers 75003 Paris. Tel + 33 1 44 54 13 13

********************

PARIS : 

INTERNATIONAL ART GALLERY : 78 avenue de Suffren, 75015 Paris. Le Village suisse, Cour anglaise galerie 19. Tél : 06.62.48.50.98.

********************

PARIS : 

LA FABULOSERIE : 52 rue Jacob, 75006 Paris. Tél : 01.42.60.84.23. Mercredi/Samedi : 14h/19h.

**** JANO PESSET "Buissonneries" et BRODERIES DE LOLI

Vernissage le samedi 22 avril de 16h à 20h.

Exposition du 22 avril au 10 juin 2017

 

********************

PARIS : 

LA GALERIE AFRICAINE : 56 rue Chapon, 75003. Tél : 06.60.24.06.26.Mardi/Samedi : 12h/19h.

********************

PARIS :

LA MAISON ROUGE : fondation Antoine de Galbert : 10, bd de la Bastille,75012 Paris. Tél : 01 40 01 08 81 ou 01 40 01 08 83. Mercredi/Dimanche : 11h/19h. Jeudi jusqu’à 21h.

********************

PARIS : 

LA MANUFACTURE 111 : 19 BOULEVARD Davout, 75020 Paris. Tél : 01.40.33.01.36.

********************

PARIS : 

LA VILLE A DES ARTS : 15 rue Hégésippe Moreau, 75018 Paris. Tél : 06.50.46.79.76. Mercredi/Vendredi : 15h/19h.  Samedi/Dimanche : 14h/19h.

********************

PARIS :

LE PURGATOIRE 54-PARADIS : 54, rue de Paradis, 75010 PARIS. Tél : 01.48.78.77.13

********************

PARIS : 

LIBRAIRIE GALERIE D'UN LIVRE A L'AUTRE :  2 rue Borda, 75003 Paris. Tél : 08.93.81.08.93. Mardi/Vendredi : 12h/19h.

**** LAUDAC : Peintures.

Vernissage le 20 avril de 18h à 20h.

Exposition du 20 avril au 11 mai 2017.

 

********************

PARIS : 

MAIRIE DU VIIIe ARRONDISSEMENT : 3 rue de Lisbonne, 75003 Paris. Lundi/Vendredi : 12h/18h. // Jeudi : 12h/19h // Samedi : 9h/12h.

XXIIe SALON DE PEINTURES ET SCULPTURES DES LIONS, DISTRICT ILE-DE-FRANCE PARIS

*****

**** Invitée d'honneur : DEKEYSER : Sculptures

**** Parmi les exposants : MIHO HIRAKAWA : Peintures.

VOIR AUSSI : HIRAKAWA MIHO : TEXTE DE JEANINE RIVAIS : "LA  RECHERCHE  DU  TEMPS  PERDU  DE  MIHO HIRAKAWA"

Ce texte a été publié sur les sites : jeaninerivais.fr/PAGES/hirakawa.htm  et http://jeaninerivais.jimdo.com/ . Il a été traduit en japonais sur le site de l'artiste. 

Vernissage le mercredi 19 avril à 18h.

Exposition du jeudi 19 au jeudi 27 avril 2017.

 

XLIIe SALON DU X AU XV

*****

**** Invité d'honneur : RICHARD DE PREMARE

**** Hommage à LOUISE CAZEVAVETTE.

**** Parmi les exposants : MIHO HIRAKAWA : Peintures.

VOIR AUSSI : HIRAKAWA MIHO : TEXTE DE JEANINE RIVAIS : "LA  RECHERCHE  DU  TEMPS  PERDU  DE  MIHO HIRAKAWA"

Ce texte a été publié sur les sites : jeaninerivais.fr/PAGES/hirakawa.htm  et http://jeaninerivais.jimdo.com/ . Il a été traduit en japonais sur le site de l'artiste. 

Vernissage le vendredi 21 avril de 18h à 21h.

Exposition du 19 au 30 avril 2017.

********************

PARIS :

MAISON DE L'AMERIQUE LATINE : 217 boulevard Saint-Germain, 75007 Paris. Tél : 01.49.54.75.00. Lundi/Vendredi : 10h/20h. Samedi : 14h/18h.

28 Juillet / 22 août : 14h/19. Fermé samedi.

********************

PARIS : 

MAISON DES ETUDIANTS CANADIENS : 31 boulevard Jourdan, 75014. Paris.Tél : 06 38 50 97 62. TLJ. : 14h/20h.

********************

PARIS : 

MU GALLERY : 53 rue Blanche, 75009 Paris. Tél : 06.60.24.06.26. Lundi/Samedi : 12h/19h.

********************

PARIS :

NEXTLEVEL GALERIE : 8 rue Charlot, Paris 75003. Mardi/Samedi : 11h/13h et 14h/19h.

**** STEFAN KÜRTEN et MARIE-ANITA GAUBE : "Through the mirror" (A travers le miroir).

Vernissage jeudi 20 avril de 18h à 20h.

Exposition du 20 avril au 3 juin 2017.

 

********************

PARIS : 

PHILHARMONIE DE PARIS : 221 avenue Jean Jaurès, 75019 Paris. Tél : 01.44.84.44.84.

********************

PARIS : 

POINT ROUGE GALLERY : 4 rue du Dahomey 75011 Paris Tel : +33(0) 143 720 122. Mercredi /Samedi  : 14h /19h et sur RDV

********************

PARIS : 

VHN GALLERY : 108 rue Vieille du Temple, 75003 Paris. Tél : 01.85.09.43.21. : Mardi/Samedi : 10h/19h.